Nuclear Safety

Viêt Nam: déclaration de la porte-parole sur deux condamnations à mort

Brussels, 18/09/2020 - 09:20, UNIQUE ID: 200918_3
Statements by the Spokesperson

Le 14 septembre 2020, le tribunal populaire de Hanoï a prononcé des condamnations à mort contre les accusés Le Dinh Cong et Le Dinh Chuc en raison de leur implication dans l'affrontement tragique qui a eu lieu entre des civils et les forces de sécurité dans la commune de Dong Tam le 9 janvier 2020.

L'Union européenne est opposée au recours à la peine capitale sous toutes ses formes et en toutes circonstances, et ne cesse d'appeler à son abolition universelle. La peine de mort est cruelle et inhumaine et son abolition est essentielle pour protéger le droit de chacun à la vie. Le consensus contre le recours à la peine de mort est de plus en plus large dans le monde. L'UE exhorte le Viêt Nam à adopter un moratoire sur le recours à cette peine, en guise de première étape vers son abolition.

En outre, les informations reçues sur les conditions et le déroulement du procès suscitent de vives inquiétudes. L'UE et ses États membres plaident fermement en faveur de l'état de droit et du plein respect du droit à accéder à un tribunal impartial, comme le prévoit l'article 14 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, dont le Viêt Nam est signataire.

Équipes éditoriales: