Nuclear Safety

Déclaration de Federica Mogherini, Haute Représentante et VP de la Commission, et de Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, sur une «initiative humanitaire d'urgence en faveur d'Alep»

Bruxelles, 02/10/2016 - 17:01, UNIQUE ID: 161004_11
Joint Statements

Une initiative humanitaire urgente en faveur de la ville afin de permettre aux organisations humanitaires de faire leur travail et aux civils d'être secourus et protégés.

Alors que nous œuvrons sans relâche à la conclusion d'un cessez-le-feu, face au drame humanitaire qui se déroule actuellement à Alep, nous, en tant qu'Union européenne, prenons une initiative humanitaire urgente en faveur de la ville afin de permettre aux organisations humanitaires de faire leur travail et aux civils d'être secourus et protégés.

Nous appelons toutes les parties au conflit à soutenir cette initiative et à en faciliter la mise en œuvre.

Cette initiative, qui a été adoptée en coopération avec les Nations unies, comporte deux grands volets:

- Elle vise premièrement à faciliter la fourniture urgente d'une aide humanitaire de base destinée aux civils d'Alep-Est qui couvre les besoins médicaux et les besoins en eau et en nourriture. Un convoi humanitaire conjoint de divers organismes d'aide, alimenté par des stocks prépositionnés qui ont pu être constitués notamment grâce à un financement des actions de première intervention octroyé par l'UE, est prêt à partir d'Alep-Ouest pour rejoindre l'est de la ville. Ce convoi peut secourir jusqu'à 130 000 personnes.

- En second lieu, elle vise dans le même temps à garantir, depuis Alep-Est, l'évacuation sanitaire des blessés et des malades ayant un besoin urgent d'assistance médicale, la priorité étant accordée aux femmes, aux enfants et aux personnes âgées.

L'UE exhorte toutes les parties à accorder d'urgence les autorisations requises pour permettre la fourniture de l'aide et les évacuations sanitaires. Dans les heures et les jours à venir, elle collaborera activement avec les parties concernées de sorte que cet appel soit suivi d'effets. Les opérations devraient être menées sous la seule responsabilité des organisations humanitaires et selon leurs propres modalités, qui garantissent l'impartialité et la neutralité des opérations d'aide et les conditions minimales de sécurité et de protection des travailleurs humanitaires et des civils. Ces conditions humanitaires devraient être au cœur des efforts déployés par la communauté internationale.

L'UE demande également que les évacuations sanitaires soient autorisées non seulement à Alep-Est, mais également dans toutes les zones assiégées, y compris les «quatre villes» dans lesquelles la vie des habitants est également menacée par l'absence de médicaments et de soins médicaux.

L'UE se tient prête à faciliter et à soutenir l'évacuation des patients et leur transfert vers les installations médicales adéquates dans la région et, le cas échéant, en Europe lorsque des soins médicaux spécialisés font défaut dans la région.

L'UE mobilise également un plan d'aide d'urgence de 25 millions d'euros pour appuyer et renforcer les opérations de première intervention de ses partenaires humanitaires, afin de permettre l'octroi d'une aide d'urgence en matière médicale et alimentaire et en matière d'eau et d'assainissement à Alep et dans d'autres zones prioritaires du pays.

L'UE appelle également ses partenaires et l'ensemble des parties à s'unir autour de cette initiative humanitaire en faveur d'Alep, tant pour le bien de l'humanité que pour l'avenir politique de la Syrie. 

Équipes éditoriales: