Relations multilatérales

CEREMONIE DE REMISE D’UN DON SYMBOLIQUE PAR L’UE et le JAPON

Djibouti, 18/10/2020 - 10:52, UNIQUE ID: 201018_1
Speeches of the Ambassador

Monsieur le Ministre de la Défense, Monsieur le Ministre de l’Education, Monsieur le Directeur général à la sécurité nationale, Madame la Maire, Monsieur le préfet, Messieurs les Ambassadeurs et membres du corps diplomatique, Autorités militaires, Distingués invités en vos grades et qualités,

Je suis heureux et très honoré d’être ici pour cette cérémonie de remise de don symbolique aux écoles de Djibouti par l’Union Européenne et le Japon.

Mais avant tout, permettez-moi d’esquisser le contexte qui nous conduit à nous retrouver ici. 

Comme vous le savez, l’Union Européenne contribue à l’effort de la sécurité maritime collective dans la Corne de l’Afrique par sa Force Navale déployée, souvent évoquée par son anglicisme EU NAVFOR ATALANTA.

A cet effet, je tiens à remercier les autorités de la République de Djibouti d’héberger cette Force Atalante dans le cadre de cette relation de coopération gagnant-gagnant qui n’est pas sans contribuer à la sécurité collective de Djibouti.

Je vous remercie, Monsieur le Ministre de la Défense, parce que je sais l’importance que vous attachez à la sécurité maritime et, ô combien, vous nous avez facilité les différentes rotations pendant la période de confinement de la Covid-19.

Cette présence navale permet à ce que les routes commerciales vers et depuis l’Europe soient sûres dans notre intérêt mais aussi celui de Djibouti. Cette dissuasion s’opère grâce aux nombreux pays engagés de diverses régions du monde dont notamment le Japon avec qui des exercices conjoints ont été réalisés en mer ces derniers jours-ci.

Je voudrais citer ici notre Haut Représentant et Vice-Président de la

Commission Monsieur Josep Borrell :                                       

 « La force navale de l'UE Atalante continue de fournir une protection essentielle aux navires du Programme alimentaire mondial, à la mission de l'Union africaine en Somalie et à d'autres navires vulnérables. L'Union européenne est fière de sa contribution à la dissuasion, à la prévention et à la répression de la piraterie et des agressions armées dans cette région. Des exercices conjoints, comme celui avec le Japon la semaine dernière, démontrent notre ferme engagement à bâtir des coalitions partageant les mêmes idées - de plus en plus avec nos partenaires asiatiques - pour défendre le droit international et renforcer la paix et la stabilité internationales. L’escale portuaire conjointe de Djibouti illustre notre engagement, avec le Japon, en faveur de la sécurité et du développement de l’Afrique. »

Il est vrai que de nombreux détachements qui participent à cette coalition sont souvent hébergés sur des bases des Etats membres à Djibouti.

J’en remercie particulièrement la France à cet effet pour les détachements aériens qu’elle héberge sur sa base et les accès mis à disposition.

Mais, je sais notamment que la base italienne présente à Djibouti comme la base de nos amis japonais viennent souvent en soutien aux navires.

Ainsi, tous ces contingents, il faut le dire sont aussi engagés dans des actions de bienfaisance déployées en faveur des populations locales que cela soit par des ateliers de formations ou la construction d’aires de jeux dans certains quartiers voire de soins médicaux dispensés.

Ce qui démontre clairement notre volonté d’être aux côtés des populations locales par des gestes de solidarité ne serait-ce que symbolique.

Comme ici par ce don de matériels destinés aux écoles affectées par les inondations de novembre dernier qui comprennent au-delà de petites fournitures scolaires, des masques de préventions et surtout, du gel qui vous sera livré à la mi-novembre comme l’avion militaire ne pouvait pas transporter du matériel de cette nature.

Madame la Maire de Djibouti, permettez-moi de vous remercier d’avoir pris part à cette cérémonie.

Alors oui Madame la Maire, vous me donnez l’occasion après ces inondations passées, de partager subrepticement la volonté de l’Union Européenne en présence de mes collègues Français, Allemand et les consuls honoraires d’Espagne et d’Italie, de s’engager dans la programmation conjointe en faveur d’une action visant à soulager le réseau d’assainissement et permettre l’accès à l’eau potable aux populations locales.

Enfin, nous sommes tous conscients que c’est ensemble que les choses deviennent possible !

Distingués invités, je ne peux donc terminer mes propos sans une fois de plus, remercier les 16 Etats membres de l’Union européenne qui contribuent à l’opération Atalante.

Merci aux détachements allemand et espagnol ici présents sans oublier nos marins espagnols, italiens et autres, engagés en mer.

Merci notamment aux 3 Etats non membre de l’Union européenne mais qui contribue sans reculer à cet effort commun.

Merci à tous les contingents pour cette belle cérémonie et pour votre patience chers invités !

Équipes éditoriales: