Multilateral Relations

Gouvernance : De nouvelles actions et mesures pour barrer la route aux accidents de la circulation en Afrique centrale

10/11/2021 - 16:57
News stories

L’atelier régional de présentation des actions de formation en faveur des acteurs chargés de la sécurité routière (société civile, acteurs institutionnels, forces de l’ordre, etc.) s’est ouvert ce 10 novembre à Yaoundé. Objectif : présenter les 1er résultats d’un projet inter-Etats qui vise à former près de 400 personnes aux techniques de prévention-répression-contrôle-surveillance et soins post-accidents. L’initiative fait partie du Programme d’Appui à la Gouvernance des Infrastructures Nationales et Régionales en Afrique Centrale (PAGIRN), programme mis en œuvre avec l’appui de l’Union européenne au titre de l’enveloppe régionale du 11e Fonds européen de développement-FED.

« (…) La sécurité routière est également une priorité stratégique du partenariat Afrique-Europe. La création de la Task-Force Union européenne-Union africaine sur la sécurité routière en est la preuve. Il s’agit d’un groupe de travail qui inclut les représentants des institutions, du secteur privé et de la société civile des deux continents, et se réunit régulièrement pour faire remonter ses recommandations au niveau politique des deux unions. Les 05 principaux piliers de travail de cette Task Force sont: (i) la gouvernance de la sécurité routière, (ii) la sécurité des infrastructures, (iii) des véhicules, (iv) des usagers de la route et (v) les soins post accidents.  

Pour la période de coopération 2021-2027, la promotion d’une mobilité durable, intelligente, résiliente et sûre va constituer un axe majeur de l’intervention de l’Union européenne en Afrique (...) », a expliqué M. Arnaud DEMOOR, Chef de la Section Coopération à la Délégation de l’UE en République du Cameroun et pour la Guinée Equatoriale.

 

Editorial Sections: