Droits de l’homme et démocratie

L’Union Européenne apporte son aide aux victimes du tremblement de terre de MILA

Alger, 13/09/2020 - 18:52, UNIQUE ID: 200914_10
Press releases

 

En réponse au tremblement de terre de magnitude 4,9 qui a frappé l'est de l'Algérie le 7 août dernier, l'Union européenne a annoncé un financement humanitaire de 90 000 euros pour aider les familles les plus touchées par le séisme.

Ce financement destiné au Croissant Rouge algérien contribue à apporter une aide d’urgence indispensable, comprenant notamment des articles de premiers secours, des denrées alimentaires et des articles non alimentaires. En outre, des tentes, des lits de camp, des couvertures, des matelas et des kits de cuisine seront également livrés. Ce soutien représente une partie de la contribution globale de l'Union Européenne au FUSC (Fonds d'urgence pour les Secours lors de Catastrophes) de la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR).

Le séisme, qui a été suivi d'une réplique d’une magnitude de 4,5 a frappé la wilaya de Mila, à quelque 350 km à l'est de la capitale Alger. Il a provoqué des dégâts considérables sur les structures et les infrastructures dans différentes zones de la ville, poussant les habitants à fuir dans les rues. Le séisme n’a pas provoqué de pertes humaines, mais des blessés sont à déplorer. Au moins 15 000 personnes ont été touchées dans toute la wilaya.

Cette opération du FUSC tient compte des risques liés à la pandémie actuelle de COVID-19. Les activités prévues dans ce cadre suivront les réglementations du ministère de la santé et de l'Organisation mondiale de la santé en matière d'hygiène et de distanciation sociale, notamment lors de la distribution d'articles ménagers.

Contexte 

L’Union européenne, aux côtés de ses États membres, est le premier bailleur de fonds humanitaires au monde. Les secours d’urgence qu’elle organise sont l’expression de sa solidarité vis-à-vis des populations dans le besoin à travers le monde. Ils permettent de sauver des vies, de prévenir et de soulager la souffrance humaine, et de sauvegarder l’intégrité et la dignité humaine des populations affectées par les catastrophes, que ces dernières soient de cause humaine ou naturelle.

Par l'intermédiaire du service de protection civile et des opérations d'aide humanitaire de la Commission européenne, l'Union européenne aide chaque année des millions de victimes de conflits et de catastrophes. Avec son siège à Bruxelles et un réseau mondial de bureaux sur le terrain, l'Union européenne fournit une assistance aux personnes les plus vulnérables en fonction des besoins humanitaires.

La Commission Européenne a signé un accord de délégation humanitaire d’un montant de 3 millions d’euros avec la Fédération Internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), pour soutenir le Fonds d'urgence pour les secours lors de catastrophes (FUSC). Les fonds du FUSC sont principalement alloués aux catastrophes "de petite ampleur" - celles qui ne donnent pas lieu à un appel international formel.

Le FUSC a été créé en 1985 et est financé par les contributions des bailleurs de fonds. Chaque fois qu’une société nationale de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge a besoin d’un soutien financier immédiat pour répondre directement à une catastrophe, elle peut en faire la demande auprès du FUSC. Pour les catastrophes de petite ampleur, la FICR alloue des subventions du Fonds, qui peuvent ensuite être reconstituées par les donateurs. L’accord de délégation signé entre la FICR et ECHO permet à ce dernier de réapprovisionner le FUSC pour des opérations convenues (correspondant à son mandat humanitaire) jusqu’à hauteur de 3 millions d’euros.

 

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :

Anouk Delafortrie à l’adresse anouk.delafortrie@echofield.eu