Derechos humanos y democracia

Entretien téléphonique du Commissaire européen au Commerce et du Ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international

Mauritius, 30/04/2020 - 06:02, UNIQUE ID: 200430_74
Press releases

Le Commissaire européen au Commerce, Phil Hogan et le Ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international, Nandcoomar Bodha se sont entretenus par téléphone dans la soirée de ce mercredi 29 avril.

Durant cet entretien téléphonique, le Commissaire et le Ministre des Affaires étrangères ont tout d’abord évoqué la situation exceptionnelle dans laquelle se trouve le monde aujourd’hui face à la pandémie de COVID-19. Ils ont souligné l’importance de la solidarité et de la coopération pour faire face à la crise sanitaire et à l’impact socioéconomique de la pandémie.

Ils ont fait le point sur la situation des échanges entre la République de Maurice et l’Union européenne et sur les négociations d’approfondissement de l’accord de partenariat économique (APE-ESA). Ils ont aussi évoqué les défis que pose la pandémie de COVID-19 pour leurs relations commerciales (*), l’investissement et le tourisme et ils ont convenu de faire tout leur possible afin de maintenir les marchés ouverts tout en soulignant que cela nécessitera une grande coopération, aux niveaux multilatéral et bilatéral.

Enfin ils ont discuté de la mise en place la zone de libre-échange au niveau du continent africain et du partenariat UE Afrique dans la perspective du sommet prévu en octobre.

Ils ont convenu de rester en contact étroit pendant les prochaines semaines.

 

* Selon les données récentes de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), le commerce mondial de marchandises devrait enregistrer en 2020, sous l’effet de la pandémie de COVID-19, un recul compris entre 13% et 32%.

L’Europe est le principal partenaire commercial de Maurice. Ces relations commerciales sont encadrées, depuis 2009, par l’Accord de Partenariat Economique (APE) qui offre un accès complet et immédiat sans droits de douane ni quotas au marché européen aux exportations de Maurice. Après 8 ans de mise en œuvre, Maurice et les quatre autres pays de la région qui font partie de l’accord (les Comores, Madagascar, les Seychelles et Zimbabwe) ont fait une demande pour approfondir l’APE. Ainsi, l’UE et les cinq pays de la région, y compris la République de Maurice ont entamé des négociations pour l’approfondissement de l’accord avec pour objectif de couvrir d’autres domaines tels que les services, les investissements, les obstacles techniques au commerce, les droits de propriété intellectuelle et le développement durable.

Depuis l’annonce des premiers cas de COVID-19 à Maurice, les services de la Delegation de l’Union européenne, ceux du Ministère des Finances et d’autres ministères sont en contact constant pour identifier les possibilités de répondre rapidement et de manière efficace aux besoins prioritaires du pays. Le premier résultat de ce travail a été l’annonce, le 3 avril, d’une contribution de l’UE de 11,3 millions de roupies au COVID-19 Solidarity Fund pour aider les personnes les plus vulnérables. Les services travaillent sur plusieurs autres pistes, notamment la possibilité de réorienter certains programmes actuels pour répondre à la pandémie et à l’impératif de santé publique.

Secciones editoriales: