Droits de l’homme et démocratie

Russie: déclaration du porte-parole sur les menaces et les intimidations à l’encontre de journalistes

Brussels, 24/04/2020 - 08:09, UNIQUE ID: 200424_12
Statements by the Spokesperson

L’Union européenne appelle les autorités russes à condamner les menaces proférées par les autorités gouvernementales tchétchènes à l’encontre de la journaliste Elena Milachina, à enquêter sur ces faits et à garantir la sécurité de Mme Milachina.

L’UE condamne sans ambiguïté toute menace, agression verbale ou violence contre des journalistes agissant dans l’exercice de leur activité professionnelle. Ces dernières années, nous assistons à une réduction de l’espace réservé au journalisme indépendant et à la société civile en Fédération de Russie. Des intimidations, des menaces et des violences à l’encontre de journalistes sont fréquemment signalées. Nous attendons de la Fédération de Russie qu’elle honore ses obligations internationales et nationales et qu’elle veille à ce que les journalistes puissent travailler dans un environnement sûr, sans crainte de représailles.

Nous exhortons également les autorités russes à mener une enquête exhaustive sur l’attaque perpétrée le 6 février dernier contre Elena Milachina et l’avocate Marina Doubrovina, afin de traduire les auteurs en justice. Nous sommes préoccupés par d’autres tentatives visant à réduire au silence des journalistes, notamment les poursuites pénales contre la journaliste Svetlana Prokopieva, qui est accusée de justification du terrorisme en raison de ses propos critiques concernant les autorités russes et risque jusqu’à 7 ans d’emprisonnement. La liberté des médias doit être respectée et les poursuites contre Mme Prokopieva doivent être abandonnées.