Human Rights & Democracy

Le programme culturel de l'Union européenne dope la culture congolaise

18/03/2020 - 10:57
News stories

Près de 100 millions d’habitants en RDC, presqu’autant d’artistes… Livre, arts plastiques, théâtre, cinéma, photos, musique : un peu d’appui produit des merveilles dans tous les domaines. L'appui de l'UE à la culture en RDC a pour principe le soutien de la culture en tant que moteur du développement social et économique durable, conformément à la Stratégie de l’UE en matière de relations culturelles internationales.

 

A cet effet, deux modes d'interventions ont été mis en place:

A travers le Pole EUNIC (réseau des instituts culturels des Etats membres)

Dans le respect de la stratégie adoptée par le Pôle EUNIC-RDC le 31 octobre 2016, deux contrats de services consécutifs ont été signés avec la DUE : 2016-2018 avec le Goethe Institut (160.000€), puis 2018-2020 avec l'Institut Français (400.000€).

Les priorités du Pole EUNIC s'articulent autour des axes suivants: le maintien d’une programmation culturelle conjointe entre ses différents membres, la multiplication des activités sur l'ensemble du territoire de la RDC, la co-création avec les artistes congolais et la promotion des échanges interculturels entre la RDC et l'Europe.Dans ce cadre, le pôle EUNIC a organisé plusieurs manifestations:

Festival du Film Européen: Organisé depuis 2017, il consiste en une série de projections de films européens et congolais, ainsi que des masters class et rencontres professionnelles avec des réalisateurs congolais et européens, ainsi qu'un concours de films de poche (1 min)

Rumba Parade: le but de ce festival organisé depuis 2017 est d'aboutir à l'inscription de la rumba congolaise sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'humanité (UNESCO) et la pérennisation de ce style musical prisé tant au niveau continental qu'international. Il présente des artistes nationaux et internationaux en concert ainsi que des tables rondes sur des sujets musicologiques autour de la rumba.

Fête du livre: cette série de rencontres littéraires entre auteurs européens, africains et congolais s’est tenue du 14 au 22 février 2020. Elle est avant tout l’occasion de mettre en avant la richesse de la littérature congolaise actuelle et de permettre des échanges entre auteurs des deux continents, mais aussi entre les auteurs et le public (bibliothèques de quartier, écoles, etc). Le Pole EUNIC a repris cette fête du livre fondée par l'Institut français en 2017.

Masterclass photographie: une autre bonne pratique du Pole EUNIC. Organisée à l'intention des étudiants de l'Académie des Beaux-Arts de Kin depuis 2017, elle a abouti à la création d'une filière de photographie au sein de cette institution.

A travers les "Petites subventions" - la Cellule d'Appui à l'Ordonnateur National 

Sur un financement du Fonds européen de développement (FED) (Technical Cooperation Facility), la Cellule d'Appui à l'Ordonnateur National (COFED) soutient depuis 2017 un nombre croissant d'initiatives culturelles (petits festivals, danse contemporaine, musique, arts plastiques, etc.) Les financements sont limités à 20.000€ maximum par activité, avec un objectif de professionnalisation des publics (master class, résidences d'artistes, etc.), la priorité étant donnée aux jeunes, avec une attention toute particulière à la « dimension genre ». Le Pôle EUNIC est systématiquement consulté sur les demandes de projets avant leur subvention par la COFED.

Parmi les « success stories », le projet « Emergence théâtrale », résidence organisée par le Tarmac des auteurs à Kin d'octobre 2019 à février 2020, pour les jeunes metteurs en scène en vue de leur professionnalisation, qui ont ensuite tenu une série de représentations en janvier et février 2020 pour confronter leur créations en cours au public.

En décembre 2019, la DUE a également soutenu le « salon de la Bande Dessinée et autre Muzik » (subvention COFED de 20.000 euros), qui a réuni des bédéistes congolais et internationaux avec notamment des ateliers et tables-rondes sur la production et l'édition de la BD en RDC. Le salon a permis par ailleurs la réalisation d’une exposition de BD réalisées par des femmes.

A noter aussi, la belle expérience du « bateau de la démocratie », projet innovateur de caravane fluviale lancé en 2016 avec l’objectif de promouvoir l'éducation civique et électorale et la résolution pacifique des conflits. Le "Bateau de la démocratie" vise à promouvoir la gouvernance et le respect des droits de l'homme à travers des outils culturels, comme le théâtre, la télévision et la musique.

Ces deux programmes de soutien culturel prendront fin au printemps 2020. La DUE et le Pôle EUNIC, d'un côté, la DUE avec la COFED d'un autre côté préparent un nouveau programme de soutien cohérent à la culture, encore plus ambitieux que les précédents. La DUE envisage une subvention « PAGODA » de 2,5 mio euros sur 3 ans, financée par la ligne OSC.