Stratégie globale de l’UE

Changement climatique et sécurité: vers une action plus efficace

01/11/2021 - 18:00
News stories

Il est largement admis que le changement climatique peut avoir des conséquences graves et profondes sur la paix et la sécurité mondiales et que cette interdépendance nécessite une action efficace et urgente. Une manifestation parallèle organisée par l’UE en marge de la COP26 et un message vidéo du HR/VP Borrell se proposeront d’examiner toute la portée de ce vaste défi.

Climate and Security, COP26

L’urgence de la crise climatique apparaît de plus en plus évidente. Cette année, le monde a connu de nouveaux records de température, des feux de forêt dévastateurs, des inondations et d’autres phénomènes météorologiques extrêmes, qui deviennent de plus en plus fréquents et destructeurs dans le monde entier.

Ces événements, associés à la dégradation de l’environnement, à la surexploitation des ressources naturelles et à la perte de biodiversité, outre qu’ils constituent en soi des phénomènes dévastateurs, peuvent également exercer une pression importante sur la paix et la sécurité internationales. Les graves conséquences sur les moyens de subsistance de millions de personnes multiplient le risque d’insécurité, notamment dans les contextes déjà marqués par la fragilité et la vulnérabilité. C’est ainsi que la convergence du changement climatique avec d’autres facteurs de déstabilisation d’ordre social, politique et économique est susceptible d’alimenter le risque de violence communautaire et de déplacements de population.

Manifestation parallèle de l’UE sur le changement climatique et les conflits

La conférence des Nations unies sur les changements climatiques de 2021 (COP26) offre l’occasion de poursuivre les discussions sur les interactions entre le changement climatique et la sécurité. Dans ce contexte, le SEAE et le FPI, en collaboration avec le Comité international de la Croix-Rouge et l’Institut de Postdam pour la recherche des effets du climat (PIK), organisent une manifestation parallèle dans le pavillon de l’UE, afin d’explorer toute la portée de ce vaste défi.

La manifestation virtuelle intitulée «Changement climatique et conflits: prévention, anticipation, résilience et adaptation des populations à risque» se tiendra le 2 novembre à 11 heures, heure de Bruxelles (10 heures, heure de Glasgow). Cette table ronde réunira des représentants de l’UE, du CICR et du PIK pour une discussion sur la manière de concilier la prévention, l’anticipation et l’atténuation avec le déploiement d’actions efficaces pour s’attaquer aux conséquences humanitaires actuelles du changement climatique. Pour participer à l’événement virtuel, les participants doivent s’inscrire sur la plateforme prévue à cet effet (lien externe).

Un message vidéo du HR/VP Josep Borrell sur l’urgence d’agir sur l’interaction entre le changement climatique et la sécurité sera projeté à l’occasion de la manifestation parallèle intitulée «Climate, Peace and Stability: Weathering Risk Through COP and Beyond» [Climat, paix et stabilité: surmonter les risques grâce à la COP et au-delà] (lien externe) dans le pavillon allemand. En explorant les manières d’agir sur le lien entre le climat et la sécurité, la manifestation parallèle de l’UE préparera le terrain pour cette table ronde entre hauts fonctionnaires du monde entier, qui se tiendra le 2 novembre à 15 h 30, heure de Bruxelles.

L’UE est déterminée à poursuivre ses efforts en matière de changement climatique et de sécurité

L’UE a présenté, en des termes on ne peut plus concrets, ses engagements en matière d’action pour le climat, le pacte vert étant au cœur de ces travaux.

Pour ce qui est de l’action extérieure de l’UE dans le monde entier, elle met également un accent inégalé et inédit sur le changement climatique. Les efforts pour comprendre la convergence entre le changement climatique, la dégradation de l’environnement et la sécurité et s’y attaquer ont redoublé ces dernières années et ont été étayés par des engagements fermes de l’UE à tous les niveaux de la politique étrangère et de sécurité.

L’action de l’UE en matière de climat et de sécurité a été renforcée et consolidée grâce à l’adoption du concept d’approche intégrée en matière de changement climatique et de sécurité de septembre 2021, qui établit un cadre pour la prise en compte du lien entre climat et sécurité dans l’action de l’UE. En outre, la feuille de route de l’UE sur le changement climatique et la défense de novembre 2020 met l’accent sur l’incidence du changement climatique sur la gestion des crises et la défense de l’UE.

Au-delà de l’important soutien en la matière, apporté en permanence dans les régions fragiles, la lutte contre les effets du changement climatique est au cœur de l’instrument de voisinage, de coopération au développement et de coopération internationale, un nouvel instrument de financement de l’UE. 30 % du budget global de près de 80 milliards d’euros dont dispose l’IVCDCI - Europe dans le monde sont consacrés à des objectifs climatiques, notamment à encourager les efforts mondiaux et régionaux visant à prévenir, à combattre et à atténuer les effets déstabilisateurs du changement climatique sur la paix et la sécurité dans le monde.

Auteur