EU enlargement

2018: une occasion unique pour l’Albanie et les Balkans occidentaux dans leur ensemble

15/11/2017 - 17:35
Actualités

Le Conseil de stabilisation et d’association a pris acte du fait que l'Albanie reste déterminée à mettre en œuvre le programme de réformes et a souligné que, parallèlement aux autres priorités essentielles, la réforme de la justice demeurait fondamentale pour faire avancer le processus d'adhésion du pays à l'UE et qu'elle pourrait induire des changements dans le cadre d'autres réformes.

«Nous avons confirmé notre engagement clair et fort en faveur du processus d’intégration de l’Albanie à l’UE et reconnu l’importance des réformes que le pays met en œuvre avec détermination», a déclaré la haute représentante Federica Mogherini à l’issue du 9e Conseil de stabilisation et d’association entre l’UE et l’Albanie, qu’elle a présidé ce jour avec M. Ditmir Bushati, ministre albanais des affaires étrangères.

Mme Mogherini a indiqué que la réforme de la justice était l'une des plus importantes réformes en cours dans les pays visés par l’élargissement. «Nous pensons que cette réforme pourrait avoir des retombées positives dans d’autres domaines, en créant notamment un environnement plus transparent et prévisible pour les entreprises et les investisseurs», a-t-elle souligné, reconnaissant que les relations économiques entre l’UE et l’Albanie devaient être améliorées pour atteindre leur plein potentiel.

Le Conseil a également salué le rôle joué par l'Albanie dans la région en tant que partenaire proactif et constructif. «C’est un rôle que nous apprécions énormément, de même que la convergence totale de la politique étrangère et de sécurité de l’Albanie avec celle de l’UE. Cette convergence est unique et reflète notre vision du monde et de notre région, ainsi que notre détermination commune à travailler ensemble», a déclaré Mme Mogherini.

Évoquant la région, la haute représentante a indiqué que 2018 constituera une occasion unique pour les Balkans occidentaux. «L'UE a considérablement renforcé ses relations avec la région des Balkans occidentaux, notamment par le soutien sans équivoque du Conseil européen à la région exprimé au printemps et grâce au discours du président Juncker sur l'état de l'Union, qui offre une perspective d’intégration aux six partenaires des Balkans occidentaux. Sur cette base, 2018 offrira une occasion unique de progresser concrètement sur la voie de l’intégration à l’UE et de rendre ce processus irréversible.»

Mme Mogherini présidera également cette semaine les Conseils de stabilisation et d’association avec la Serbie (16/11) et le Kosovo (17/11).  

 

 

Languages: