Election observation missions (EUEOMs)

L'UE déploie une mission d'observation électorale à Madagascar

Bruxelles, 26/09/2018 - 10:13, UNIQUE ID: 180926_22
Statements by the HR/VP

À l'invitation des autorités malgaches, l'Union européenne a décidé de déployer une mission d'observation électorale (MOE) à Madagascar pour y observer le déroulement de l'élection présidentielle, qui doit se tenir les 7 novembre et 19 décembre (en cas de deuxième tour).

À l'invitation des autorités malgaches, l'Union européenne a décidé de déployer une mission d'observation électorale (MOE) à Madagascar pour y observer le déroulement de l'élection présidentielle, qui doit se tenir les 7 novembre et 19 décembre (en cas de deuxième tour). Conformément à son engagement à long terme en faveur de la démocratie à Madagascar, l'UE a déjà déployé des MOE en 2002, 2006 et 2013, ainsi qu'une mission de suivi électoral en 2016. Elle a par ailleurs coopéré étroitement avec les parties prenantes malgaches pour mettre en œuvre les recommandations formulées par ces missions d'observation.

Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, a nommé M. Cristian Dan Preda, membre du Parlement européen, chef observateur de la mission d'observation électorale à Madagascar.

La haute représentante et vice-présidente Federica Mogherini a fait la déclaration suivante: "L'invitation des autorités malgaches à observer le déroulement de l'élection présidentielle à venir témoigne des liens étroits qu'entretiennent l'Union européenne et Madagascar. Cette élection se tient à un moment critique de l'évolution politique du pays. Je veux croire que, sous la direction du chef observateur, M. Preda, la MOE de l'UE contribuera de façon non négligeable au renforcement de la démocratie à Madagascar, pour le bien de tous les citoyens.".

M. Cristian Dan Preda a fait la déclaration suivante: "C'est un honneur pour moi de diriger la MOE de l'UE à Madagascar. Ce scrutin se déroule dans un contexte politique complexe et dans un cadre électoral nouveau. Nous espérons contribuer à la réalisation d'un processus crédible, transparent et inclusif en fournissant une évaluation impartiale et objective et en présentant les principales constatations et recommandations de manière constructive.".

L'équipe cadre de la mission d'observation électorale, composée de neuf analystes, est arrivée à Antananarivo le 22 septembre. L'équipe restera dans le pays jusqu'au terme du processus électoral. Elle élaborera alors un rapport final complet.

Peu après son arrivée, l'équipe cadre sera rejointe par quarante observateurs de longue durée, qui seront déployés dans tout le pays.

Quarante-six observateurs supplémentaires de courte durée seront déployés aux alentours de la date du scrutin.

La MOE de l'UE se réjouit en outre à la perspective de coopérer avec d'autres missions d'observateurs internationaux et nationaux.

Contexte

Peu après le jour du scrutin, la mission d'observation fera une déclaration préliminaire sur ses constatations, lors d'une conférence de presse à Antananarivo. Un rapport final, qui comprendra des recommandations pour les futurs processus électoraux, sera présenté ultérieurement au gouvernement de Madagascar, une fois le processus électoral achevé.