Информация ЕС на русском языке

Raisina Dialogue: le haut représentant/vice-président Josep Borrell s'exprime à la conférence Raisina Dialogue et rencontre ses homologues asiatiques à New Delhi

Brussels, 16/01/2020 - 20:35, UNIQUE ID: 200116_18
Press releases

Raisina Dialogue: le haut représentant/vice-président Josep Borrell s'exprime à la conférence Raisina Dialogue et rencontre ses homologues asiatiques à New Delhi

Josep Borrell, le haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-président de la Commission européenne, s'est exprimé ce jour lors de la conférence annuelle Raisina Dialogue à New Delhi, une conférence multilatérale de premier plan consacrée aux problématiques les plus complexes auxquelles est confrontée la communauté internationale. Dans l'allocution qu'il a prononcée, le haut représentant a mis en évidence les défis mondiaux actuels et a souligné l'importance, pour les relever, de disposer d'un système international multilatéral fondé sur des règles.

Il a déclaré: "Le système international fondé sur des règles est remis en cause par une logique de politique de force, qui est plus injuste, imprévisible et source de conflits. [...] Les Européens commencent à réaliser que nous devons apprendre à parler le langage de la force, si nous voulons pouvoir prendre notre destin en main." Voir ici l'intégralité de l'allocution (en anglais).

En marge de la conférence, il a tenu des réunions bilatérales avec un certain nombre d'homologues internationaux et régionaux, notamment avec le ministres des affaires étrangères de la République islamique d'Iran, Mohammad Javad Zarif. Avec le ministre des affaires étrangères des Maldives, Abdulla Shahid, le haut représentant/vice-président Josep Borrell a discuté de l'engagement, partagé par l'UE, à lutter contre les changements climatiques et à soutenir la démocratie. Ils se sont en outre penchés sur des problématiques fondamentales telles que l'environnement, la radicalisation et les affaires économiques et socio-politiques.

Josep Borrell a également rencontré la ministre des affaires étrangères australienne, Marise Payne. Le haut représentant a exprimé sa totale solidarité avec l'Australie à la suite des feux ayant dévasté le bush. Le haut représentant a indiqué que l'UE se tenait prête à soutenir la lutte contre les incendies. Ils ont discuté de sujets d'intérêt commun et de questions d'actualité, tels que la situation dans toute la région du Proche-Orient et du Golfe, l'inquiétante escalade en Libye et l'évolution de la situation concernant le plan d'action global commun. Tous deux ont fait valoir qu'il était nécessaire de continuer d'œuvrer en faveur d'un multilatéralisme effectif et de préserver l'ordre international fondé sur des règles.

Lors de sa première rencontre avec la ministre sud-africaine des relations internationales et de la coopération, Naledi Pandor, le haut représentant a souligné l'importance des relations entre l'UE et l'Afrique du Sud. Leurs échanges ont porté sur des défis communs tels que les changements climatiques et les migrations. Le haut représentant a communiqué des informations sur les efforts déployés par l'UE en vue de proposer une nouvelle stratégie Afrique - UE, soulignant combien il importe de travailler en lien étroit avec les partenaires africains tout au long du processus. Ils ont examiné la situation au Zimbabwe et au Proche-Orient, en s'attachant particulièrement au processus de paix au Proche-Orient. Le haut représentant a expliqué que cette question figurerait à l'ordre du jour de la session du Conseil des affaires étrangères prévue le lundi 20 janvier. Naledi Pandor et Josep Borrell ont exprimé leur intérêt à la perspective de coprésider la réunion ministérielle UA-UE qui se tiendra au début du mois de mars à Kigali.

 

Languages:
Équipes éditoriales: