European Union External Action

 

EEAS RSS Feeds

Displaying 54111 - 54120 of 55862

La haute représentante et vice-présidente, Mme Federica Mogherini, s’est entretenue aujourd’hui avec la présidente de la Commission de l’Union africaine, Mme Dlamini Zuma, avant la réunion annuelle conjointe des deux collèges (Commission européenne et Commission de l’Union africaine).

À l’issue de cette rencontre, la haute représentante et vice-présidente a fait la déclaration suivante:

Languages:

Migration and the crisis in Libya were at the core of the discussion at the meeting of EU Foreign ministers in Luxembourg, on Monday. Upon invitation of Federica Mogherini, the EU High Representative for Foreign Affairs and Security Policy, the Interior ministers joined the discussion on a common action on migration and human trafficking following the tragic recent events in the Mediterranean.

Languages:

Les migrations et la crise en Libye étaient au cœur des discussions des ministres des affaires étrangères de l’UE réunis lundi à Luxembourg. Les ministres de l’intérieur les ont rejoints, à l’invitation de Federica Mogherini, haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, pour discuter d'une action commune sur les migrations et la traite des êtres humains, à la suite des événements tragiques survenus récemment en Méditerranée.

Languages:

 

The purported murder of Ethiopian Christians by Daesh in Libya demonstrates once again that terrorists stop at nothing in their attempts to create religious divides.

This not a clash of civilisations, this not a fight between Islam and the West. This is a criminal misuse of a noble religion to perpetrate terrorist attacks in a struggle for power.

The European Union expresses its firm solidarity with Ethiopia in this moment of shock and grief.

Languages:

L'assassinat présumé de chrétiens éthiopiens par Daech en Libye prouve une fois de plus que les terroristes ne reculent devant rien pour tenter de créer des clivages religieux. Nous n'assistons pas à un choc des civilisations, il ne s'agit pas d'un conflit opposant l'Islam et l'Occident. Ce dont il s'agit, c'est de l'utilisation abusive et à des fins criminelles d'une religion noble pour perpétrer des attentats terroristes dans le cadre d'une lutte de pouvoir.

Languages:

Pages