Europe and Central Asia

Déclaration de la porte-parole sur les élections présidentielles au Kazakhstan

Bruxelles, 27/04/2015 - 10:53, UNIQUE ID: 150427_02
Statements by the Spokesperson

Nous prenons acte des constatations et conclusions préliminaires de la mission internationale d’observation électorale de l’OSCE et du BIDDH sur les élections présidentielles du 26 avril au Kazakhstan. Selon la mission, tandis que les préparatifs des élections ont été organisés d’une manière efficace, que toutes les échéances électorales ont été respectées et que les commissions à tous les niveaux ont été ouvertes aux observateurs et aux médias, les électeurs ne se sont pas vu offrir un véritable choix entre des alternatives politiques. Il y a eu également d’importantes restrictions à la liberté d’expression, ainsi qu’à l’environnement médiatique et des restrictions injustifiées au droit de vote. L’OSCE/BIDDH a également souligné que de graves irrégularités et vices de procédure ont été constatés pendant le scrutin, le dépouillement et le recensement des résultats.

L'Union européenne souligne qu'il est important que le Kazakhstan réponde à toutes les recommandations qui seront contenues dans le rapport final de l’OSCE/BIDDH. Il est nécessaire que les autorités kazakhes remédient efficacement à ces lacunes, ainsi qu’aux autres restrictions et irrégularités relevées par l’OSCE/BIDDH. Cela devrait être fait avant les élections législatives de 2016, afin de garantir leur conformité aux normes internationales. Les autorités kazakhes doivent aussi renforcer leurs efforts afin de respecter leurs engagements internationaux en matière de droits de l’homme et de principes démocratiques.

Le Kazakhstan est un partenaire essentiel pour l’UE, et nous sommes disposés à poursuivre notre soutien à la mise en œuvre de nouvelles réformes pour renforcer la démocratie au Kazakhstan.

Languages: