Eastern Partnership, Russia & Central Asia

République kirghize: déclaration du porte-parole sur l'évolution récente de la situation

Brussels, 13/10/2020 - 11:01, UNIQUE ID: 201013_3
Statements by the Spokesperson

L’Union européenne prend acte de l’invalidation des résultats des élections législatives du 6 octobre par la commission électorale de la République kirghize. Elle prend également note des inquiétudes exprimées par les citoyens kirghizes et la communauté internationale concernant de possibles vices de procédure lors de la désignation du nouveau premier ministre. Des clarifications devraient être apportées pour éliminer ces inquiétudes.

L’Union européenne reste déterminée à coopérer avec les autorités légitimes de la République kirghize et souligne le rôle essentiel du président dans la conduite du processus politique qui permettra de sortir de la crise actuelle, par un dialogue inclusif associant toutes les composantes du spectre politique, et d’ouvrir la voie à de nouvelles élections, libres et régulières, conformément aux normes internationales et en présence d’observateurs du BIDDH de l’OSCE. Nous soutenons pleinement le droit démocratique des citoyens kirghizes de voter en toute liberté, sans interférences ni irrégularités.

Il est essentiel que toutes les forces politiques s’engagent dans un dialogue et agissent dans le cadre de la Constitution pour trouver une solution durable jusqu’à ce que de nouvelles élections puissent être organisées. Pour ce faire, l’UE encourage la coopération étroite avec le BIDDH de l’OSCE. Entre-temps, les autorités kirghizes doivent respecter l’état de droit et les libertés fondamentales, notamment la liberté d’expression et de réunion pacifique.

L’UE soutient sans réserve la déclaration du secrétaire général des Nations unies, M. António Guterres, sur la situation en République kirghize et les efforts déployés par l’ONU dans le pays.