Asia

La haute représentante/vice-présidente Federica Mogherini a rencontré le ministre de la défense nationale du Viêt Nam, le général Ngo Xuan Lich

Hanoi, 05/08/2019 - 11:49, UNIQUE ID: 190805_5
Joint Press Releases

La haute représentante/vice-présidente Federica Mogherini a rencontré le ministre de la défense nationale du Viêt Nam, le général Ngo Xuan Lich

La haute représentante/vice-présidente Federica Mogherini a rencontré le ministre de la défense nationale du Viêt Nam, le général Ngo Xuan Lich

Aujourd’hui à Hanoï, Mme Federica Mogherini, haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, a rencontré le général Ngo Xuan Lich, ministre de la défense nationale du Viêt Nam.

 Au cours de cette rencontre, les deux parties ont salué les efforts visant à mettre en place un partenariat qui profite au développement socio-économique de l’Union européenne et du Viêt Nam depuis l’établissement de leurs relations diplomatiques en 1990. Ces efforts ont abouti à l’entrée en vigueur de l’accord-cadre global de partenariat et de coopération en 2016, à la signature de l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Viêt Nam (EVFTA) ainsi que de l’accord de protection des investissements (API) en 2019, ce qui confirme la volonté commune d’intensifier les efforts destinés à promouvoir la paix et l’état de droit par des approches coopératives et multilatérales, y compris dans le domaine de la défense et de la sécurité.

 La haute représentante et le ministre ont discuté de la mise en place d’un partenariat pour la coopération en matière de défense et de sécurité fondé sur le droit international et un engagement commun; cela passera par la poursuite de la promotion des mécanismes et des cadres de coopération contribuant à la paix au niveau mondial, à la stabilité au niveau régional et au développement, ainsi que par le soutien à la mise en œuvre effective tant de la stratégie d’intégration internationale du Viêt Nam que de la stratégie globale de l’UE.

 Ce partenariat pour la coopération en matière de défense et de sécurité promouvra et protégera les principes et les droits fondamentaux consacrés par la charte des Nations unies et par la déclaration universelle des droits de l’homme, qui contribuent à faire respecter le système international fondé sur des règles conformément au droit international humanitaire, auquel le Viêt Nam, l’Union européenne et ses États membres sont parties; favorisera un multilatéralisme effectif; contribuera à la stabilité régionale et promouvra un règlement pacifique et durable des conflits. Les parties s’engagent à collaborer afin d’obtenir des résultats concrets pour relever les défis communs en matière de sécurité, tant en Asie qu’ailleurs, y compris par la pleine mise en œuvre des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et du programme concernant les femmes, la paix et la sécurité.

En ce qui concerne la coopération en matière de gestion des crises, les deux parties se félicitent de la conclusion des négociations relatives à un accord établissant un cadre pour la participation du Viêt Nam aux opérations de gestion de crises menées par l’Union européenne. La voie est désormais libre pour clôturer les procédures internes en vue de la signature, de la ratification et de la pleine mise en œuvre de cet accord.

Les deux parties intensifieront leur coopération dans le cadre des opérations de maintien de la paix des Nations unies, notamment pour ce qui est du renforcement des capacités et de l’éducation par la participation à des programmes de formation.

 Les deux parties renforceront leur engagement à maintenir la liberté de navigation et de survol et à relever les défis traditionnels et non traditionnels tels que la recherche et le sauvetage, la lutte contre la piraterie et les vols à main armée contre les navires, la criminalité organisée et les trafics, dans le respect du droit international, y compris la convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM).

 La coopération dans le domaine de la cybersécurité favorisera la mise en place d’un cyberespace mondial, ouvert, libre, stable et sûr. Les deux parties partageront leur expérience en matière de cybersécurité, notamment en ce qui concerne la convention de Budapest, l’application du droit international dans le cyberespace et la mise en œuvre de normes de comportement responsable des États.

 La coopération dans le domaine de la défense et de la sécurité visera également à renforcer la compréhension et la connaissance mutuelles, à soutenir l’architecture régionale en matière de sécurité placée sous l’égide de l’ASEAN et d’autres formes de coopération multilatérale en matière de sécurité en Asie, ainsi qu’à compléter le renforcement actuel des capacités au niveau régional, les programmes de formation et la collaboration dans le domaine de la gestion des crises.

 Le ministère de la défense nationale du Viêt Nam soutient l’ambition de l’UE d’adhérer aux architectures de sécurité et de défense Asie-Pacifique. L’UE attend avec intérêt la poursuite de la contribution du Viet Nâm au maintien de la paix, de la stabilité et du développement au niveau régional lorsque le pays assurera la présidence de l’ASEAN en 2020.

 Dans le cadre de l’accord global de partenariat et de coopération, les deux parties mettront en place des consultations régulières sur la défense et la sécurité, afin de garantir la mise en œuvre effective de leur partenariat pour la coopération en matière de défense et de sécurité.

 

Équipes éditoriales: