Colombie: déclaration conjointe du haut représentant/vice-président Josep Borrell et du commissaire Janez Lenarčič sur la décision de la Colombie d’accorder le statut de protection temporaire aux migrants vénézuéliens

Brussels, 09/02/2021 - 20:19, UNIQUE ID: 210209_28
Joint Statements

Le gouvernement colombien a pris la décision historique d’accorder le statut de protection temporaire aux migrants vénézuéliens. Cette mesure remarquable, courageuse et sans précédent devrait contribuer à réduire les souffrances humaines endurées par les migrants vénézuéliens en Colombie, tout en offrant des possibilités de meilleure assistance, y compris en matière de vaccination contre la COVID-19, de protection et de solutions durables.

Alors que la situation humanitaire au Venezuela ne cesse de se détériorer, les répercussions de la crise des migrants et des réfugiés continuent de susciter de vives inquiétudes au sein de l’Union européenne. Déjà quelque 5,5 millions de Vénézuéliens ont fui leur pays à la recherche d’une protection, d’une assistance et d’un emploi. Avec plus de 1,7 million de migrants vénézuéliens sur son territoire, et 40 000 autres qui y entrent chaque mois, la Colombie est de loin le pays le plus touché. Ce nouveau statut de protection en Colombie fournira 10 ans de protection et devrait faciliter l’intégration professionnelle et l’accès aux services sociaux de base.

À ce jour, l’UE a soutenu à hauteur de 319 millions d’euros les efforts déployés au niveau régional pour faire face à la crise migratoire, et elle continuera d’épauler ses partenaires d’Amérique latine. Nous espérons que cette initiative ouvrira la voie à un soutien renforcé à la mesure de la solidarité exceptionnelle de la Colombie et nous appelons d’autres membres de la communauté internationale à s’unir pour soutenir la Colombie dans ce processus.

Languages: