République de Moldavie: le haut représentant et vice président, Josep Borrell, a rencontré la présidente, Maia Sandu

Brussels, 18/01/2021 - 10:46, UNIQUE ID: 210118_8
Press releases

Le 18 janvier, le haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice‑président de la Commission européenne, Josep Borrell, a rencontré la présidente de la République de Moldavie, Maia Sandu.

M. Borrell a réaffirmé que l'UE était déterminée à renforcer l'association politique et l'intégration économique avec la République de Moldavie, en travaillant en partenariat étroit sur la base de leur ambitieux accord d'association. Il s'est félicité de la grande importance que la présidente attache aux réformes, au renforcement de l'état de droit et à la lutte contre la corruption, ainsi que de son mandat en la matière, et l'a assurée du soutien sans réserve de l'UE à ces efforts, qui sont essentiels pour améliorer de manière concrète la vie des citoyens moldaves. M. Borrell et Mme Sandu ont également débattu de l'évolution de la situation intérieure et de la nécessité de mesures décisives et efficaces pour rétablir la confiance des citoyens moldaves dans les institutions publiques, pour instaurer un pouvoir judiciaire fort et indépendant et pour assurer la stabilité du secteur financier et bancaire.

En ce qui concerne les défis que pose la pandémie de COVID‑19, le haut représentant/vice‑président a rappelé la profonde solidarité de l'UE avec la République de Moldavie. Outre les 108 millions d'euros qui ont été mobilisés pour la livraison d'équipements de protection, le renforcement du système de santé et le soutien de la reprise socioéconomique, la République de Moldavie a par ailleurs déjà bénéficié d'une assistance macrofinancière d'urgence de 50 millions d'euros accordée par l'UE.

Le haut représentant/vice‑président a souligné que l'UE était déterminée à contribuer à ce que les vaccins contre la COVID‑19 soient accessibles à tous, y compris dans le voisinage immédiat de l'UE. De plus, les autorités moldaves peuvent recourir à une aide supplémentaire de l'UE, en particulier par l'intermédiaire de l'Organisation mondiale de la santé, pour se préparer comme il se doit à la campagne de vaccination contre la COVID‑19.

En outre, M. Borrell et Mme Sandu ont évoqué la situation dans la région de Transnistrie. Le haut représentant a rappelé l'attachement de l'UE à un processus de règlement pacifique, global et durable au format "5+2", et il a réaffirmé que l'UE soutenait résolument la souveraineté et l'intégrité territoriale de la République de Moldavie à l'intérieur de ses frontières internationalement reconnues, conformément à la déclaration ministérielle de l'OSCE de décembre 2020.