Haut-Karabakh: le haut représentant/vice-président Josep Borrell s'est entretenu avec les ministres des affaires étrangères de l'Azerbaïdjan et de l'Arménie

Brussels, 12/11/2020 - 20:51, UNIQUE ID: 201112_20
Press releases

Le haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité/vice-président de la Commission européenne, Josep Borrell, s'est entretenu par téléphone, jeudi 12 novembre, avec le ministre des affaires étrangères de l'Azerbaïdjan, Jeyhun Bayramov, et le ministre des affaires étrangères de l'Arménie, Zohrab Mnatsakanyan.

Au cours de ces deux conversations, le haut représentant/vice-président a formulé l'espoir que la cessation des hostilités permette d'œuvrer à un règlement pacifique durable du conflit et évite de nouvelles souffrances humaines. Il a souligné que l'UE est prête à fournir une aide humanitaire supplémentaire pour répondre aux besoins des populations civiles touchées par le conflit et qu'elle a déjà alloué près de 1 million d'euros d'aide d'urgence.

Le haut représentant/vice-président a discuté séparément avec les deux ministres des affaires étrangères de l'accord de cessez-le-feu négocié par la Russie et approuvé par l'Arménie et l'Azerbaïdjan le 9 novembre. Josep Borrell a souligné que le cessez-le-feu doit, avant toute, être pleinement respecté et mis en œuvre par les deux parties. Sur cette base, le cessez-le-feu peut constituer une première étape vers un règlement négocié, global et durable du conflit. Le haut représentant/vice-président a souligné, auprès des deux ministres, l'importance de la consolidation de la paix et de la réconciliation et, à cet égard, du respect des principes du droit international humanitaire ainsi que l'importance de la protection du patrimoine culturel, de sa valeur et de sa portée pour les communautés locales.

Le haut représentant/vice-président Borrell a souligné que l'UE est déterminée à continuer de soutenir la coprésidence du groupe de Minsk de l'OSCE telle qu'elle a été mise en place. Il a rappelé que l'Union européenne, y compris par l'intermédiaire du représentant spécial de l'UE pour le Caucase du Sud, des délégations de l'UE, et de lui-même personnellement, se tient prête à contribuer à ces efforts et à la mise en œuvre d'accords conduisant à une paix durable et à un développement prospère de l'ensemble de la région du Caucase du Sud.

Le haut représentant/vice-président attend avec intérêt les contacts qu'il aura avec les deux ministres dans les prochaines semaines, en amont des réunions du Conseil de partenariat UE-Arménie et du Conseil de coopération UE‑Azerbaïdjan.