Russie: déclaration de la porte-parole sur la condamnation de Iouri Dmitriev

Bruxelles, 24/07/2020 - 10:26, 24/07/2020 - 10:26, UNIQUE ID: 200724_4
Statements by the Spokesperson

Un tribunal russe a condamné l'historien et militant des droits de l'homme Iouri Dmitriev à trois ans et demi d'emprisonnement. M. Dmitriev a déjà passé plus de trois ans en détention.

Les accusations portées contre Iouri Dmitriev, qui dirige l'antenne de Memorial, l'organisation de défense des droits de l'homme basée à Moscou, en Carélie, semblent motivées par son travail en matière de droits de l'homme et ses recherches sur la répression politique pendant l'époque soviétique, qui ont contribué à la découverte de charniers. Le traitement dont il fait l'objet s'inscrit dans le cadre d'une aggravation de la tendance aux arrestations et aux manœuvres de discrédit des défenseurs des droits de l'homme en Fédération de Russie. Ce verdict risque de réduire encore l'espace dévolu à la société civile et aux voix indépendantes dans le pays.

L'Union européenne appelle les autorités russes à libérer immédiatement et sans conditions M. Dmitriev pour des motifs humanitaires, compte tenu de son âge et de son état de santé, dans le contexte de la pandémie due au coronavirus.