Sûreté maritime: communiqué de presse conjoint des coprésidents de la réunion intersessions du Forum régional de l'ASEAN

Brussels, 05/05/2021 - 09:07, UNIQUE ID: 210505_3
Joint Press Releases

Le 29 avril, l'Union européenne, le Viêt Nam et l'Australie ont coprésidé la 12e réunion intersessions du Forum régional de l'ASEAN (FRA) sur la sûreté maritime. Cette réunion s'est tenue en ligne. Des fonctionnaires du Service européen pour l'action extérieure (SEAE) et de l'opération Atalanta de la force navale de l'Union européenne, du ministère vietnamien des affaires étrangères et du ministère australien des affaires étrangères et du commerce représentaient les délégations respectives. Plus de 100 fonctionnaires des membres du FRA ont assisté à cette réunion.

Mme Joanneke Balfoort, directrice de la politique de sécurité et de défense au sein du Service européen pour l'action extérieure, a noté dans ses observations liminaires que l'opération Atalanta de l'EUNAVFOR constitue un exemple de l'approche inclusive adoptée par l'UE en matière de sûreté maritime. Elle a souligné que le caractère inclusif de la coopération en matière de sûreté maritime est un principe central pour les actions d'information européennes dans la région du FRA.

M. Vu Ho, directeur général du département ASEAN au ministère vietnamien des affaires étrangères, a déclaré dans ses remarques introductives que la coopération et la sûreté maritimes continuaient à figurer en tête des priorités et à bénéficier de contributions actives de la part des participants au FRA. Il a également mis l'accent sur le fait qu'il est dans l'intérêt commun de tous de collaborer afin de maintenir et de promouvoir la paix, la stabilité, la sécurité et l'ordre fondé sur des règles en mer. À cet égard, le FRA joue un rôle important en favorisant le dialogue et la confiance mutuelle sur les questions maritimes en rapport avec la paix et la sécurité régionales.

M. Justin Whyatt, secrétaire adjoint chargé de la stratégie indo-pacifique et de la branche maritime régionale au ministère australien des affaires étrangères et du commerce, a insisté sur l'importance que revêt la sûreté maritime pour la région et le rôle que joue le FRA pour promouvoir la coopération concrète. Il a mis en lumière le rôle central de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM) pour relever les défis maritimes. Il a encouragé les pays à soutenir des efforts supplémentaires afin de promouvoir la coopération entre les services chargés de faire respecter le droit maritime.

L'Australie, le Viêt Nam et l'UE ont coprésidé le cycle du FRA sur la sûreté maritime de 2018 à 2021. Au cours de ce cycle, les participants au FRA ont organisé divers ateliers et activités portant sur un large éventail de sujets et domaines prioritaires. Parmi ceux-ci figurent, entre autres, la mise en œuvre de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM) de 1982, le renforcement de la coopération en matière d'application du droit maritime, l'appréciation de la situation maritime, la sécurité des transbordeurs et le règlement des différends, ainsi que le droit de la mer. D'autres ateliers et activités ont été préparés en vue d'une mise en œuvre dans le cadre du plan de travail 2018-2021.

Les coprésidents de l'Australie, du Viêt Nam et de l'UE ont souligné le rôle essentiel des services chargés de faire respecter le droit maritime en tant que premiers intervenants et acteurs de première ligne pour faire face aux défis liés à la sûreté maritime. Ils ont organisé trois ateliers sur le renforcement de la coopération régionale en matière d'application du droit maritime. Ces ateliers ont permis d'examiner de nombreux exemples de coopération en matière d'application du droit maritime, ainsi que leurs aspects opérationnels, politiques et juridiques. Les membres du FRA ont échangé des bonnes pratiques en matière de gestion des incidents en mer, de renforcement des capacités de lutte contre la criminalité maritime et de sécurisation des mers pour l'exercice des libertés de navigation. Les coprésidents ont pris note des progrès significatifs accomplis dans le cadre de ces ateliers et ont reconnu qu'il était nécessaire de déployer des efforts supplémentaires afin d'élaborer des lignes directrices relatives à la coopération en matière d'application du droit maritime.

Le Viêt Nam, l'UE et l'Australie ont invité tous les participants du FRA à prendre part à une discussion sur les priorités du prochain plan de travail du FRA en matière de sûreté maritime afin de faire progresser la coopération conformément au plan d'action de Hanoï II (2020‑2025) du FRA. À cet égard, les coprésidents ont manifesté leur intérêt pour le maintien de la dynamique acquise dans des domaines tels que la coopération en matière d'application du droit maritime et la mise en œuvre de la CNUDM, tout en étudiant la poursuite de la coopération dans d'autres domaines, tels que le changement climatique et la pollution marine. Le FRA étant de plus en plus orienté vers l'action, les coprésidents ont encouragé la planification d'activités plus pratiques au cours du prochain cycle. Les coprésidents ont également insisté sur l'importance de favoriser les complémentarités et les synergies avec les autres mécanismes dirigés par l'ASEAN dans les domaines de la coopération et de la sûreté maritimes.

Languages: