République kirghize: déclaration de la porte-parole sur la réforme constitutionnelle

Brussels, 19/03/2021 - 15:44, UNIQUE ID: 210319_17
Statements by the Spokesperson

La Commission de Venise du Conseil de l'Europe et le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (BIDDH/OSCE) ont publié un avis juridique conjoint sur le projet de nouvelle constitution de la République kirghize. Il ressort de cet avis que certaines dispositions menacent le nécessaire équilibre des pouvoirs et la protection des libertés individuelles, essentiels à la démocratie et à l'état de droit. L'avis met également en évidence de graves lacunes en ce qui concerne la procédure d'adoption du projet proposé pour la tenue d'un référendum le 11 avril 2021, notamment l'absence de processus de consultation éclairé, inclusif et constructif.

L'UE rappelle qu'il convient de veiller au respect des principes démocratiques et des libertés et droits fondamentaux, conformément aux normes internationales et aux engagements internationaux de la République kirghize. Dans cette perspective, le projet de nouvelle constitution devrait tenir compte de l'avis juridique conjoint de la Commission de Venise et du BIDDH/OSCE. L'Union européenne réaffirme son soutien à la République kirghize pour qu'elle fasse avancer son programme de réformes et relève les défis auxquels elle est confrontée.