Myanmar/Birmanie: le haut représentant/vice président Josep Borrell s'entretient avec la ministre des affaires étrangères de l'Indonésie Retno Marsudi

Brussels, 01/03/2021 - 13:15, UNIQUE ID: 210301_9
Press releases

Après l'escalade de la violence à laquelle se sont livrées les forces armées du Myanmar/de la Birmanie contre des manifestants pacifiques au cours du week end, le haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité/vice président de la Commission européenne Josep Borrell s'est entretenu par téléphone avec la ministre indonésienne des affaires étrangères Retno Marsudi. L'appel téléphonique a eu lieu la veille d'une réunion informelle des ministres des affaires étrangères de l'ASEAN.

Le haut représentant/vice président a réaffirmé que l'UE condamne le coup d'État et la répression violente exercée par l'armée contre des citoyens du Myanmar/de la Birmanie, et a souligné que l'UE soutient les efforts déployés par les pays de l'ASEAN et par l'ASEAN pour apaiser la situation et faciliter le dialogue.

Ils se sont entretenus de l'évolution récente de la situation au Myanmar/en Birmanie. Le haut représentant/vice président a souligné qu'il était important de tirer parti d'occasions telles que la réunion des ministres des affaires étrangères de l'ASEAN du 2 mars pour faire passer aux forces armées du Myanmar/de la Birmanie des messages visant à ce qu'elles mettent un terme immédiat à la violence, qu'elles accordent à l'envoyé spécial des Nations unies un accès sans restriction sur le terrain et qu'elles engagent immédiatement un dialogue.

Josep Borrell a informé la ministre Mme Marsudi de l'ensemble des mesures prises par l'UE en réponse au coup d'État, notamment des travaux en cours visant à sanctionner les forces armées du Myanmar/de la Birmanie et leurs intérêts économiques, tout en évitant des conséquences néfastes pour la population, de la suspension de l'aide financière et autre qui aurait été accordée au gouvernement, le soutien à la population du Myanmar/de la Birmanie étant maintenu, et des vastes actions de sensibilisation auprès des partenaires internationaux.

Le haut représentant/vice président Josep Borrell et la ministre Retno Marsudi sont convenus de rester en contact étroit et de continuer à travailler ensemble pour faire prévaloir la démocratie au Myanmar/en Birmanie, conformément aux souhaits de la population.

Languages: