La Commission Nationale des Droits Humains lance avec l'appui de l'Union européenne un livret de sensibilisation sur les droits humains pour les élèves du secondaire

Mauritius, 27/01/2021 - 09:09, UNIQUE ID: 210127_1
Press releases

La Commission Nationale des Droits Humains (NHRC) a lancé un livret explicatif de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme à destination des élèves du secondaire. La cérémonie de lancement a eu lieu en présence de S.E.M. Vincent Degert, Ambassadeur de l'Union européenne auprès de la République de Maurice, de Monsieur Seetulsingh, le Président de la Commission Nationale des Droits de l'Homme, de Monsieur Meetook, Senior Chief Executive du Ministère de l’Education, de l’Enseignement Supérieur, des Sciences et de la Technologie et d'une centaine d'élèves de Grade 9 et 10.

Lors de la cérémonie d'ouverture, l'Ambassadeur de l’Union européenne auprès de la République de Maurice, S.E.M. Vincent Degert, a déclaré:

- " Je suis ravi de lancer ce livret de sensibilisation aux droits humains à destination des jeunes. Je félicite M. Seetulsingh, Président de la National Human Rights Commission et son équipe pour ce travail important qui a vocation à poser les bases de la construction d'une société plus juste. La sensibilisation aux droits humains ne se fait pas en un jour; c'est un travail de long terme et je salue l'engagement et le travail de tous ceux qui œuvrent chaque jour pour apprendre aux étudiants qui représentent la génération future, les principes fondamentaux dont nous avons tous besoin pour vivre dans une société dans laquelle nous sommes respectés et reconnus."

La Déclaration universelle des droits de l'homme, adoptée en 1948, est reconnue comme le socle du droit international relatif aux droits humains. Le livret explicatif de cette Déclaration intitulé 'Les jeunes et les Droits Humains', une initiative de la Commission Nationale des Droits Humains (NHRC), est un outil pédagogique écrit dans un langage simple pour donner aux élèves la possibilité de défendre leurs droits et de devenir des citoyens responsables et engagés. Le lancement de ce livret a été organisé dans le cadre du projet 'Promotion des droits de l'homme à Maurice et à Rodrigues' qui est financé par l'Union européenne. Le projet, lancé en novembre 2017, a permis à la Commission Nationale des Droits Humains de sensibiliser aux droits humains plus de 10 000 personnes y compris plus de 3500 jeunes âgés de 10 à 20 ans.

L'engagement de l'Union européenne en faveur des droits humains à Maurice :

Le respect des droits de l'homme constitue un élément essentiel des relations que l'UE entretient avec les pays tiers et les institutions internationales. L'UE est un acteur de premier plan dans la promotion et la protection universelles des droits de l'homme au niveau multilatéral et continue de soutenir les droits de l'homme, la démocratie, l'état de droit et l'égalité entre les femmes et les hommes dans toutes les enceintes internationales concernées.

Outre le dialogue politique annuel avec le Gouvernement de Maurice, et le dialogue sectoriel sur le genre, l'UE est fortement engagée auprès des institutions et des organisations de la société civile à Maurice et à Rodrigues.

  • Le projet intitulé 'Protéger et promouvoir les droits des enfants dans la République de Maurice' de l'Ombudsperson for children (signé en 2019) pour sensibiliser les enfants sur leurs droits.
  • Le projet "A Holistic Promotion of Good Governance and Accountability in public and private sectors as well as the youth of Mauritius and Rodrigues" mis en œuvre par Transparency Mauritius.
  • Fin 2020, l’Union européenne a signé 4 contrats de subvention pour un montant total de plus de 50 millions de roupies avec :
  1. Gender Links pour la promotion de l’égalité des genres et l’inclusion des jeunes en République de Maurice.
  2. le Collectif Arc-en-Ciel (CAEC)/Young Queer Alliance (YQA) pour la promotion et la protection des droits des femmes et des filles, des enfants et des personnes LGBTQIA+.
  3. le Centre d’Éducation et de Développement pour les Enfants Mauriciens (CEDEM) pour l'action intitulée “Learning to brave the odds: A specialised empowerment programme for vulnerable adolescent girls living in residential care”.
  4. la Fondation Joseph Lagesse pour un projet portant sur la réduction des cas de violence domestique et de grossesses précoces dans la région de Bois Marchand.
Équipes éditoriales: