Arabie saoudite: déclaration du porte parole sur le cas de Loujain al Hathloul

Brussels, 29/12/2020 - 22:22, UNIQUE ID: 201229_6
Statements by the Spokesperson

La défenseure des droits fondamentaux des femmes saoudiennes, Loujain al‑Hathloul, a été condamnée par la cour pénale spécialisée chargée des affaires de terrorisme à une peine d'emprisonnement de cinq ans et huit mois, dont elle a purgé une grande partie en détention provisoire. L'UE le déplore, d'autant plus que Loujain al-Hathloul a été poursuivie pour avoir défendu les droits fondamentaux des femmes, qui constituent précisément l'un des volets des réformes introduites par le Royaume d’Arabie saoudite.

L'UE croit comprendre que le jugement entraîne la suspension d'une partie de la peine, ce qui ouvre la possibilité d'une libération anticipée. L'UE qui, d'une manière générale, a encouragé la libération de tous les défenseurs des droits fondamentaux des femmes saoudiennes, espère que cette libération interviendra prochainement.

Tout au long de la détention prolongée de Mme al-Hathloul, l'UE a soulevé son cas et celui d'autres personnes, notamment par l'intermédiaire de son représentant spécial pour les droits de l'homme, tant dans le cadre bilatéral avec les autorités saoudiennes qu'au sein d'enceintes multilatérales de défense des droits de l’homme.

L'UE souhaite poursuivre et renforcer son dialogue avec l'Arabie saoudite sur les droits de l'homme.

Languages: