Bosnie-Herzégovine: déclaration de M. Josep Borrell, haut représentant/vice-président, de Mme Ylva Johansson, commissaire aux affaires intérieures, et de M. Olivér Várhelyi, commissaire au voisinage et à l'élargissement, sur la situation migratoire

Brussels, 21/12/2020 - 12:16, UNIQUE ID: 201221_7
Joint Statements

La situation migratoire en Bosnie-Herzégovine est alarmante. Plus de 3 300 réfugiés et migrants vont se retrouver privés d'accès à un hébergement et à des services de base dans le pays à la suite de la fermeture imminente du camp de Lipa, ouvert à titre temporaire pour faire face à la situation générée par la COVID-19 au cours de l’été; les autorités n’ont proposé aucune solution de remplacement.

Nous exhortons une nouvelle fois les autorités à dépasser les considérations d’ordre politique et à rouvrir le centre de Bira ainsi qu'à ouvrir le camp de Ciljuge, près de Tuzla. Les autorités compétentes doivent coopérer et agir de toute urgence pour répondre aux besoins de tous les réfugiés et migrants sans abri et sauver des vies. Les intérêts de la population locale doivent également être pris en compte et nous travaillerons dans ce sens avec les autorités concernées.

L’UE continue d’aider la Bosnie-Herzégovine et ses citoyens à faire face à cette situation difficile et vient de débloquer des fonds supplémentaires à cette fin. L’UE soutient également ce pays dans sa gestion globale des migrations, y compris en ce qui concerne l’asile et le renforcement des contrôles aux frontières, afin de renforcer les capacités nécessaires pour lutter efficacement contre les migrations.

Languages: