Déclaration du Haut Représentant Josep Borrell au nom de l'UE à l'occasion de la Journée Internationale des Droits de l'Homme

Brussels, 10/12/2020 - 10:22, UNIQUE ID: 201210_13
Statements by the HR/VP

Le 10 décembre, nous célébrons la Journée des droits de l'homme. Cette journée mérite notre attention car elle marque la signature de la Déclaration des droits de l'homme en 1948. Aujourd'hui, il est plus important que jamais de rappeler que les droits de l'homme sont universels et indivisibles, et que nos efforts pour les défendre ne pourront jamais s'arrêter. Mais une chose est claire: l'Union européenne reste engagée à respecter, protéger et réaliser les droits de l'homme pour tous; cette valeur fondatrice continuera de guider toutes nos actions. Personne ne devrait être laissé pour compte, aucun droit humain ne devrait être ignoré.

La pandémie de coronavirus a amplifié et exacerbé certains des plus grands défis du monde, y compris en ce qui concerne les droits humains, la démocratie et l’état de droit. Dans de nombreuses régions du monde, nous avons observé des tendances inquiétantes: censure et restrictions discriminatoires à la liberté d'expression, aggravation des inégalités, augmentation de la violence à l'égard des femmes et des filles ainsi que des détentions qui ne devraient avoir aucune place dans la réponse au coronavirus. Mais une chose est claire: l'Union européenne reste engagée à respecter, protéger et réaliser les droits de l'homme pour tous; cette valeur fondatrice continuera de guider toutes nos actions. Personne ne devrait être laissé pour compte, aucun droit humain ne devrait être ignoré.

La pandémie de coronavirus a également créé une ouverture pour une action collective plus forte. Dans le paysage géopolitique en mutation d'aujourd'hui, l'Union européenne reste le plus fervent partisan du multilatéralisme avec au centre, les droits de l'homme.

Aujourd'hui, c'est l'occasion de souligner ce que l'Union européenne a fait pour faire progresser les droits de l'homme dans le monde. Cette année a vu quelques succès notables. Au milieu d'une pandémie mondiale, l'UE a adopté le nouveau plan d'action de l'UE sur les droits de l'homme et la démocratie, qui définit une feuille de route ambitieuse pour l'action extérieure pour les cinq prochaines années. Ce plan d'action est l'occasion de revigorer notre travail sur les droits de l'homme et la démocratie. La mise en place d'un régime européen global de sanctions relatives aux droits de l'homme, nous donnant le pouvoir d'imposer des sanctions, avec gel des avoirs et interdictions de voyager, aux personnes impliquées dans de graves violations et abus des droits de l'homme est une autre étape tangible qui renforcera encore l'action collective en matière de droits de l'homme.

Tout au long de cette année, l'UE a été une voix dominante dans les institutions multilatérales qui œuvrent pour la défense des droits de l’homme. Construire des coalitions interrégionales pour soutenir l'ONU a été une priorité absolue. Notre travail à l’appui de l’action des Nations Unies contre le Bélarus en est un exemple clé. À travers le spectre des droits de l'homme, l’Union européenne s’est efforcée de renouveler son attention et de forger des alliances.

Sur le terrain, les délégations de l'UE et les ambassades des États membres ont soutenu les organisations de la société civile et les défenseurs des droits de l'homme, les mettant parfois hors de danger, en observant des procès dans de nombreuses régions du monde, de la Russie à la Colombie et à Hong Kong, en travaillant sur des projets qui font progresser les droits des femmes et des filles, des personnes en situation de vulnérabilité, la liberté des médias et soutiennent la société civile.

L’UE et ses États membres favoriseront la pleine jouissance des droits fondamentaux des femmes et des filles, l’égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des filles en tant que priorité.

Cependant, il reste encore beaucoup à faire. À l'horizon 2021 et au-delà, l'Union européenne s'engage à travailler aux côtés de ses partenaires pour faire preuve de leadership sur les questions des droits de l'homme et travailler pour renforcer la protection des droits de l'homme dans un monde post-COVID-19.

PDF iconDéclaration du Haut Représentant Josep Borrell au nom de l'UE à l'occasion de cette Journée

 

 

Équipes éditoriales: