Lutte contre le terrorisme: troisième dialogue à haut niveau UE-Nations unies

Brussels, 03/12/2020 - 16:53, UNIQUE ID: 201203_6
Joint Press Releases

Les attentats terroristes perpétrés à travers le monde, et notamment en Europe, révèlent toute l’ampleur de la menace constante que font planer sur nous toutes les formes d'extrémisme violent. Nous avons impérativement besoin d’un puissant partenariat multilatéral si nous entendons combattre efficacement pareille menace, tout en respectant pleinement les droits de l’homme et les principes du droit international. C’est dans cette perspective que les dirigeants des Nations unies et de l’Union européenne (UE) ont tenu leur troisième dialogue annuel sur la lutte contre le terrorisme, le 2 décembre dernier.

Les discussions ont essentiellement porté sur les priorités politiques du programme d’action intérieure et extérieure de l’UE en matière de lutte contre le terrorisme et de prévention de l’extrémisme violent, sur le prochain réexamen de la stratégie antiterroriste mondiale des Nations unies et sur les préparatifs de la Semaine de la lutte contre le terrorisme 2020 organisée sous les auspices des Nations unies et à l’occasion de laquelle l’UE apportera son soutien actif au tout premier Congrès mondial des victimes du terrorisme. Les représentants des Nations unies et de l’UE ont rappelé que les attentats terroristes portaient atteinte de la manière la plus grave qui soit aux principes fondamentaux de nos sociétés et que les besoins des victimes du terrorisme méritaient d’être pris en compte et de faire l’objet d’une réponse, y compris sous la forme de l’adoption de mesures de protection, d’appui et d’assistance.

Conformément au cadre de lutte contre le terrorisme signé l’an dernier entre les Nations unies et l’UE, leurs représentants sont convenus d’intensifier la coopération en matière de lutte contre le terrorisme et de prévention de l’extrémisme violent en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient et dans les Balkans occidentaux. La discussion a aussi porté sur de nouvelles activités, telles que le soutien apporté à l’Iraq pour améliorer sa collecte de données relatives aux délits commis par l’EIIL/Daech dans le pays et traduire les auteurs en justice, ainsi que sur un nouveau projet aidant les pays d’Asie centrale à réintégrer les enfants des combattants terroristes étrangers et leurs familles.

Les participants se sont engagés à intensifier les échanges entre l’UE et les Nations unies en vue de partager leurs analyses et leurs évaluations. À cet égard, l’UE a fait part de son intention de renforcer les échanges et la coopération entre l’UE et les Nations unies en détachant auprès de la délégation de l’UE auprès des Nations unies à New York un officier de liaison spécialisé dans la lutte contre le terrorisme.

Le dialogue a été coprésidé par Mme Joanneke Balfoort, directrice chargée de la politique de sécurité et de défense au sein du Service européen pour l’action extérieure, et par M. Vladimir Voronkov, secrétaire général adjoint du Bureau de lutte contre le terrorisme des Nations unies, avec la participation de M. Gilles de Kerchove, coordinateur de l’Union européenne pour la lutte contre le terrorisme, et de représentants de la Commission européenne, ainsi que de représentants principaux et de haut rang de 16 entités signataires du Pacte mondial de coordination contre le terrorisme des Nations unies (lien externe).

Languages: