European Union External Action

L’Indonésie et l’Union européenne tiennent leur 5e dialogue sur la politique de sécurité: communiqué de presse conjoint

Brussels, 21/10/2020 - 12:45, UNIQUE ID: 201021_7
Joint Press Releases

Le 5e dialogue sur la politique de sécurité entre l’Union européenne (UE) et l’Indonésie, qui devait initialement avoir lieu en Indonésie, s’est tenu le 21 octobre 2020 de manière virtuelle en raison de la pandémie de COVID-19. Ce dialogue contribue à renforcer la coopération en matière de sécurité entre l’UE et l’Indonésie.

Au cours de la réunion, l’UE et l’Indonésie ont abordé un large éventail de questions, dont la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, la lutte contre les stupéfiants, le maintien de la paix, la sûreté maritime, la cybersécurité, la non-prolifération et la gestion des catastrophes. Même si la pandémie de COVID-19 a ralenti la mise en œuvre des activités de coopération en 2020, tant l’UE que l’Indonésie conservent des ambitions élevées pour ce qui est de développer et de renforcer leur partenariat dans le domaine de la sécurité et de la défense.

Les deux parties ont échangé des évaluations et des expériences en matière de lutte contre le terrorisme, l’extrémisme violent et la radicalisation, y compris en ce qui concerne les aspects liés à la prévention. L’UE et l’Indonésie ont souligné l’importance de leur coopération au sein des plateformes multilatérales et du fait de travailler main dans la main pour prévenir la propagation de l’extrémisme violent et du terrorisme, en particulier par l’intermédiaire des médias sociaux. Les deux parties sont déterminées à œuvrer de concert pour protéger les victimes du terrorisme, en particulier les femmes et les enfants. Elles poursuivront leurs activités conjointes sur les plans du renforcement des capacités et du partage de données, entre autres.

En outre, l’UE et l’Indonésie ont procédé à un échange de vues sur le renforcement de leur coopération en matière de maintien de la paix et de politique de sécurité et de défense. Les deux parties sont convenues de développer leur coopération concernant la formation et l’éducation dans le domaine de la défense en partageant leurs connaissances et en procédant à des échanges de personnel universitaire.

Les parties au dialogue ont aussi examiné les défis communs auxquels l’UE et l’Indonésie sont confrontées en matière de lutte contre les stupéfiants ainsi que les moyens de renforcer l’action de leurs pouvoirs publics en menant des politiques globales de lutte contre les stupéfiants, y compris dans le domaine de la réinsertion. Un atelier conjoint sur la réinsertion et l’échange d’expériences en matière de lutte contre le trafic de drogue est prévu pour 2021. L’UE et l’Indonésie ont également souligné la nécessité que la communauté internationale fasse progresser la stabilité dans le cyberespace, notamment par l’application du droit international et des normes de comportement responsable des États. Dans cette optique, l’UE et l’Indonésie sont convenues de continuer à approfondir leur coopération grâce à une collaboration entre leurs ministères et agences compétents.

Dans le domaine de la sûreté maritime, l’UE et l’Indonésie ont souligné l’importance de la coopération sur des questions telles que l’appréciation de la situation maritime, ainsi que de la collaboration dans les enceintes régionales comme le Forum régional de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN). Tant l’UE que l’Indonésie attachent une grande importance au succès de la 10e conférence d’examen du traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP). Les deux parties se sont engagées à continuer à approfondir leur coopération au sein des plateformes bilatérales, régionales et multilatérales. En ce qui concerne la lutte contre les risques chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires (CBRN), l’UE et l’Indonésie se sont félicitées de la poursuite du développement de leur coopération, qui s’est révélée utile également dans le contexte de la pandémie de COVID-19, notamment à l’égard de la reprise des projets reportés ainsi que de la mise en œuvre de programmes d’atténuation de la pandémie.

L’UE et l’Indonésie ont examiné leurs canaux de suivi et de communication ainsi que leurs plans d’urgence en matière de gestion des catastrophes et ont souligné leur collaboration au cours de la première période d’urgence liée à la COVID-19. Les deux parties ont œuvré ensemble à l’évacuation de leurs citoyens respectifs et à la réaction à la situation d’urgence. L’UE et l’Indonésie ont déclaré attendre avec intérêt leur collaboration future dans le domaine des affaires consulaires. Enfin, l’UE et l’Indonésie ont dressé une liste de leurs futures activités de coopération et sont convenues de tenir la prochaine réunion de leur dialogue sur la sécurité à Bruxelles.

La réunion était coprésidée par Mme Joanneke Balfoort, directrice chargée de la politique de sécurité et de défense au sein du Service européen pour l’action extérieure, et par M. Masni Eriza, directeur chargé de la coopération intrarégionale et de la coopération interrégionale avec l’Amérique et l’Europe au sein du ministère des affaires étrangères de la République d’Indonésie.

Languages:
Équipes éditoriales: