European Union External Action

Défis et perspectives positives : les premières semaines de la mission de conseil de l’UE à Bangui

08/09/2020 - 12:07
News stories

Le déploiement d’une mission PSDC sur le terrain est excitant et difficile pour les membres du personnel qui résolvent de multiples défis quotidiens – rendus plus complexes par la pandémie mondiale du Covid-19. Toutefois, malgré les retards de déploiement et les imprévus engendrés par la pandémie, la mission de conseil de l’UE a répondu aux attentes dans les délais.

les premières semaines de la mission de conseil de l’UE à Bangui

La finalisation en temps voulu d’un accord sur le statut de la mission, l’un des principaux documents d’une mission qui définit le statut d’une mission PSDC dans son pays hôte, est l’un des premiers jalons de la présence de la Mission à Bangui.

Vivre le mandat essentiel : conseils stratégiques sur la réforme des forces de sécurité intérieure du pays

La Mission a commencé à s’acquitter de sa tâche essentielle à Bangui, qui est d’appuyer la réforme des forces de sécurité intérieure de la République centrafricaine en établissant des relations avec ses homologues nationaux et en assurant la liaison avec ses partenaires internationaux. Les autorités centrafricaines et leurs partenaires internationaux déjà établis dans le pays ont accueilli chaleureusement la mission de conseil de l’UE. Cet accueil positif offre à la Mission de bonnes perspectives pour la mise en œuvre de ses activités de conseil. En peu de temps, les conseillers stratégiques de la Mission ont rendu visite à tous les hauts responsables de l'État, à divers interlocuteurs en matière de sécurité intérieure, notamment le Ministre de l'Intérieur et les Directeurs Généraux des forces de sécurité, ainsi qu'à des représentants et institutions du secteur de la justice. La Mission a également eu l'occasion de se rendre dans le système pénitentiaire afin d'avoir un aperçu des réalités de ce secteur, fortement affecté par des pénuries, qui mettent en danger la vie des détenus.

La logistique fonctionnelle permet d'assurer le bon fonctionnement de la Mission

D’un point de vue logistique, installer une mission demande de la vigilance et de longues heures de travail afin de s’assurer que les conditions pour la faire fonctionner soient remplies.Les équipements informatiques nécessaires ont été fournis à l’équipe de précurseurs déployée a Bangui, par le dépôt logistique en charge pour la CPCC/FPI de soutenir les missions civiles et qui est implanté dans le sud de la Suède. La Capacite Militaire de Conduite et de Planification a fourni un support complémentaire en acheminant l’équipe de précurseurs en avion militaire , depuis l’Europe vers Bangui, permettant ainsi un déploiement rapide. La mission de conseil de l’UE a ,en outre, commencé à prospecter le marché immobilier local afin de trouver un nouveau siège.

Les Centrafricains disent que la patience fera cuire une pierre

Les membres de la Mission à Bangui reconnaissent les attentes croissantes à l'égard de la mission et les différences culturelles qui existent. Au-delà de cela, les exigences en matière de quarantaine pour le personnel voyageant d’Europe demandent de la patience et les prochaines élections, avec la période de campagne, mettront également à l’épreuve la routine quotidienne fraichement établie de la Mission. Mais, comme le dit un proverbe centrafricain, la patience peut cuisiner une pierre – il n’y a aucun problème qui ne puisse être surmonté avec patience et détermination. Ce proverbe illustre l’esprit positif de la mission de conseil de l’UE à Bangui.