European Union External Action

Communiqué : Combattre la COVID-19 dans les zones frontalières: La CEEAC et la «Team Europe» soutiennent le Ministère de la Santé du Cameroun pour sensibiliser les populations frontalières

25/08/2020 - 14:23
News stories

Le 25 août 2020 - Les maladies ne connaissent pas de frontières – la propagation rapide de la pandémie COVID-19 l'a encore montré clairement. Les régions frontalières, notamment en Afrique centrale, sont particulièrement touchées par l'impact de la pandémie : La fermeture des frontières prive les populations frontalières de leurs moyens de subsistance du commerce transfrontalier. L'accès aux écoles, aux hôpitaux ou aux marchés de l'autre côté de la frontière est souvent bloqué. En même temps, l'exposition particulière des régions frontalières à la propagation du virus par des activités commerciales se heurte, souvent, à l'insuffisance des soins de santé dans les régions frontalières marginalisées et au manque d'informations sur les moyens de prévention contre la propagation du virus.

Par conséquent, la CEEAC, en tant qu'organisation régionale, a élaboré une stratégie régionale de lutte contre la pandémie, avec un accent particulier sur les zones frontalières et la coopération transfrontalière, qui a été adoptée par les onze États membres en juillet 2020. Pour soutenir cette lutte dans les régions frontalières, l'Union européenne (UE) et l'Allemagne, sous la bannière «Team Europe», ont intensifié leur soutien au « Programme Frontières » de la CEEAC (PF-CEEAC).

Dans ce cadre stratégique, depuis la semaine dernière, le Ministère de la Santé du Cameroun (MINSANTE), en collaboration avec le projet d’appui au Programme Frontières de la CEEAC co-financé par l’UE et l’Allemagne, mis en œuvre par la « Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit » (GIZ), a lancé une mission de sensibilisation auprès des communautés frontalières dans les régions de l'Extrême-Nord, du Nord et de l'Adamaoua.

La mission vise à informer et sensibiliser les autorités locales, et les populations frontalières, pour réduire la propagation du COVID-19 ainsi que pour atténuer les effets négatifs à long terme. Cette mission est également l'occasion pour le MINSANTE d'évaluer les besoins en termes de santé publique et de préparation aux épidémies des postes de santé aux frontières. Afin d'assurer le bon déroulement des processus de détection, dépistage des cas aux frontières, les capacités du personnel local seront renforcées en matière de lutte contre la propagation de la pandémie aux postes frontières.

Ces activités de renforcement des capacités favoriseront également une coopération efficace entre les personnels de santé et de sécurité aux frontières. En vulgarisant la possibilité des tests de dépistage COVID-19 gratuits aux postes frontières, la détection des cas sera améliorée et le taux de transmission du virus s’en trouvera réduit. Cela contribuera à une réouverture davantage sécurisée des zones frontalières.

 

Pour de plus amples informations :

 

CEEAC :

Général Marcel Yves MAPANGOU MUSSADJI, Coordinateur du Programme Frontières de la CEEAC

Email: kombokombo1963@gmail.com

 

Union européenne

Luis Moratinos, Chargé de Programme

Email : Luis.MORATINOS@eeas.europa.eu

 

GIZ :

Valentin Schuetz, Chef du Projet

Email : valentin.schuetz@giz.de

 

 

 

Editorial Sections: