European Union External Action

Somalie: déclaration du haut représentant/vice-président Josep Borrell sur les événements récents survenus à la Chambre du peuple

Bruxelles, 26/07/2020 - 14:38, 26/07/2020 - 14:38, UNIQUE ID: 200726_3
Statements by the HR/VP

La Somalie a encore un long chemin à parcourir sur la voie du redressement national, pour se libérer de l'insécurité et de la dette et pouvoir voter librement pour ses dirigeants. En attendant, la responsabilité incombe spécifiquement aux dirigeants de la nation somalienne de veiller à ce qu'un consensus soit atteint et préservé dans la vie politique nationale.

Malheureusement, les événements survenus à la Chambre du peuple de la Somalie ce samedi constituent un revers pour la Somalie et pour la confiance que l'Union européenne place dans les progrès du pays. Les procédures selon lesquelles une motion de censure a été votée à l'égard du gouvernement ne répondaient pas aux exigences constitutionnelles minimales. Ce vote est intervenu au lendemain d'une réunion très attendue entre le président et les États membres de la Fédération, au cours de laquelle il a été convenu que des consultations suivraient et qu'une nouvelle réunion aurait lieu le 15 août. Ces actions constituent un grave manque de respect pour les fondements constitutionnels de la Somalie, en faveur desquels l'Union européenne s'est investie.

L'Union européenne examinera attentivement comment ces événements se sont produits, qui en porte la responsabilité et dans quelle mesure ils détournent la Somalie des progrès qu'elle réalisait et à l'égard desquels elle avait pris des engagements auprès de ses partenaires internationaux.

Languages: