European Union External Action

Réaction face au coronavirus: un pont aérien humanitaire de l'UE en soutien au Burkina Faso

22/06/2020 - 19:54
News stories

Alors que les populations continuent à fuir le conflit et la violence au Burkina Faso, deux vols à destination de ce pays vont être assurés dans le cadre du pont aérien humanitaire de l'Union. Les vols transportent des fournitures essentielles et des travailleurs humanitaires pour aider les populations dans le besoin et soutenir l'intervention humanitaire. Le premier vol a atterri ce lundi 22 juin 2020 à l'aéroport international de Ouagadougou. Avec à son bord, la commissaire pour la coopération internationale, Jutta Urpilainen, accompagnée de la secrétaire d'État française chargée des affaires européennes, Amélie de Montchalin et de Angel Losada, représentant spécial de l'Union européenne pour le Sahel.

La délégation été accueillie à sa descente d'avion par l'Ambassadeur Wolfram Vetter, Chef de Délégation de l'Union européenne et l'Ambassadeur de France, Luc Hallade et des chefs de mission de la #TeamEurope au Burkina Faso. Après un bref tête-à-tête avec la ministre burkinabè en charge de l'Action humanitaire, Laurence Ilboudo/Marchal et la ministre de la Santé, Claudine Lougué,  Jutta Urpilainen et Amélie de Montchalin ont échangé avec la presse.

La commissaire Urpilainen a fait la déclaration suivante: «Le conflit dont le Burkina Faso est le théâtre a mis à mal le système de santé du pays et limité l'accès d'une grande partie de la population, dont des jeunes et des femmes, aux installations de santé et aux fournitures de base, situation que la pandémie de coronavirus n'a fait qu'aggraver. L'UE exprime sa solidarité envers le peuple burkinabè, dans le cadre de la réaction de l'équipe d'Europe face à la COVID au Burkina Faso. Je suis heureuse de pouvoir annoncer aujourd'hui qu'une aide budgétaire de 60 millions d'euros sera décaissée au mois de juillet.»

Ce vol humanitaire transporte essentiellement des fournitures et des équipements pour aider les populations dans le besoin et soutenir l'intervention humanitaire. Outre cela, le vol transporte des travailleurs humanitaires dont l'intervention sur le terrain est cruciale. Le cargo contient du matériel informatique, des équipements de protection individuelle, des équipements médicaux (Gants, thermo flashs…) mais aussi des médicaments pour la prise en charge de cas de malnutrition. Dans cette optique, quatre organisations non gouvernementales et une organisation spécialisée des Nations Unies vont recevoir ces fournitures. Il s'agit de : Action contre la faim (ACF), Médecins du monde (MDM), Solidarité internationale et de l'UNICEF.

Le gouvernement burkinabè par la voix de la ministre de l'Action humanitaire a remercié l'Union européenne et ses Etats membres pour ce don qui viendra renforcer l'action des humanitaires sur le terrain.

Les vols du pont aérien humanitaire de l'UE à destination du Burkina Faso seront assurés dans le cadre d'une coopération entre la Commission européenne, le Danemark et la France. L'organisation de ces vols est assurée par le Réseau logistique humanitaire et elle est coordonnée avec les autorités burkinabè. Les opérations menées au titre du pont aérien humanitaire de l'Union font partie de la réaction mondiale de l'UE face à la pandémie de coronavirus, mise en place pour venir en aide aux pays partenaires. Dans ce cadre, l'UE agit en équipe – l'équipe d'Europe – en adoptant une approche qui combine des ressources de l'UE, de ses États membres et d'institutions financières.

Après les échanges avec la presse, la délégation a été reçue en audience par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Les deux parties ont échangé essentiellement sur la situation sécuritaire au Burkina, les conséquences du coronavirus, les élections à venir, et les défis sécuritaires dans la sous-région.
« Nous avons annoncé au président Kaboré qu’en juillet, nous aurons un décaissement de 60 millions d’euros (plus de 39 milliards de FCFA, NDLR) pour le Burkina Faso », a déclaré Mme Jutta Urpilainen. Cette enveloppe permettra au gouvernement d’investir dans les domaines de l’aide humanitaire, de la sécurité alimentaire, de la santé et d’atténuer les conséquences socio-économiques du covid-19.

Selon la secrétaire d’Etat française, les échanges avec le président du Faso ont également permis d’aborder les questions liées « à la vraie coopération, au vrai partenariat d’égal à égal, aux partenariats qui dépassent la simple coopération ».

Par ailleurs, le vol retour  a été une occasion pour rapatrier une centaine de citoyens européens et d'autres nationalités  dont des Burkinabè qui étaient bloqués dans le pays à cause de la fermeture des frontières due au Covid-19.

En rappel, le pont aérien humanitaire de l’Union européenne est un ensemble intégré de services permettant la livraison d’aide humanitaire aux pays affectés par la pandémie de coronavirus. Ce pont aérien achemine des équipements médicaux,  des cargaisons ainsi que du personnel humanitaire, permettant ainsi l’organisation d’une aide humanitaire en faveur des populations les plus vulnérables, là où la pandémie impose des contraintes en matière de transport et de logistique.

Les vols du pont aérien sont intégralement  financés par l’Union européenne. Ils sont opérés en coordination avec les États membres et les organisations humanitaires, et en coopération avec les pays bénéficiaires. Le pont aérien humanitaire est une initiative temporaire, qui complète les services logistiques du Plan de réponse humanitaire mondial des Nations unies.

 

 

Rubriques éditoriales: