European Union External Action

Russie: le haut représentant, M. Josep Borrell, s’est entretenu avec M. Sergey Lavrov, ministre des affaires étrangères

Brussels, 16/06/2020 - 18:56, UNIQUE ID: 200616_42
Press releases

Le haut représentant/vice-président, M. Josep Borrell, s’est entretenu par vidéoconférence le mardi16 juin avec le ministre des affaires étrangères de la Fédération de Russie, M. Sergey Lavrov. Ils ont évoqué les relations bilatérales UE-Russie ainsi qu’une série de questions régionales et internationales.

Le haut représentant/vice-président a insisté sur la nécessité d’une coopération et d’une solidarité à l’échelon international pour faire face au coronavirus, en particulier pour ce qui est des moyens de diagnostic, des traitements et de la recherche d’un vaccin, ainsi que de la fourniture d’une assistance aux populations vulnérables. 

M. Borrell et M. Lavrov se sont accordés sur le fait que la préservation du plan d’action global commun (accord sur le nucléaire iranien) demeure une priorité absolue. Le haut représentant a souligné qu’il était essentiel que les autres participants fassent preuve d’unité tant pour poursuivre les travaux relatifs aux questions liées au nucléaire et aux sanctions que pour revenir à une mise en œuvre intégrale de l’accord.

La question de l’Ukraine a également été abordée. M. Borrell a encouragé la Russie à aller plus loin dans la mise en œuvre des accords de Minsk.

Le haut représentant, M. Borrell, a dit qu’il espérait que le ministre des affaires étrangères, M. Lavrov, participerait à la quatrième conférence de Bruxelles sur l’aide à apporter pour l’avenir de la Syrie et des pays de la région, qui se tiendra le 30 juin et qui aura pour objectif de mobiliser la communauté internationale afin de recueillir un soutien concret et sans réserve en faveur d’une solution politique sous l’égide des Nations, dans le respect de la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies, ainsi qu’un soutien financier durable pour faire face à la crise syrienne. La Russie a la mission particulière de plaider pour un cessez-le-feu total et pour la reprise des négociations politiques sous les auspices des Nations unies.

En ce qui concerne la Libye, le haut représentant a rappelé la nécessité pour toutes les parties de parvenir rapidement à un accord de cessez-le-feu dans le cadre 5 + 5. Les parties, soutenues par leurs partisans, doivent en parallèle participer de manière constructive à tous les volets du dialogue intralibyen mené sous l’égide des Nations pour ouvrir la voie à un accord politique global conformément aux paramètres convenus à Berlin.