European Union External Action

Adoption du Rapport annuel 2019 de l'Union européenne sur les droits de l'homme et Démocratie dans le monde

Brussels, 19/06/2020 - 14:46, UNIQUE ID: 200619_12
Press releases

Le Conseil européen a approuvé le 15 juin 2020, le rapport annuel de l'Union européenne sur les droits de l'homme et la démocratie dans le monde en 2019. Les mises à jour par pays, des droits de l'homme et Démocratie, sont publiées sur le site web du Service européen pour l'Action Extérieure (SEAE).

Le rapport marque la dernière étape de la mise en œuvre du plan d'action de l'UE en faveur des droits de l'homme et de la démocratie (2015-2019) et confirme qu'en 2019, l'UE a une nouvelle fois démontré son engagement à protéger, soutenir et promouvoir les droits de l’homme et les libertés fondamentales dans le monde entier.

Toutefois, dans de nombreuses régions du monde, il reste des défis à relever. Les défenseurs des droits de l'homme, les journalistes et les professionnels des médias sont menacés et attaqués en raison de leur travail quotidien, l'espace civique et démocratique continue de se restreindre, les droits fondamentaux des femmes et des filles ne sont pas respectés et les groupes vulnérables sont souvent laissés pour compte et exposés à de nouvelles discriminations et inégalités.

C'est dans ce contexte que la communauté internationale a célébré en 2019 le 10e anniversaire de la Charte des droits fondamentaux, le 30e anniversaire de la Convention des Nations unies relative aux droits de l'enfant, le 70e anniversaire du Conseil de l'Europe et le 100e anniversaire de l'Organisation internationale du travail.

Ces anniversaires et défis ont donné une forte impulsion aux efforts constants de l'UE visant à donner des effets concrets à ses cadres juridiques et stratégiques en matière de droits de l'homme. Le 9 décembre 2019, le Conseil des affaires étrangères est convenu qu'il y avait lieu d'étudier la possibilité d'établir un régime global de sanctions de l'UE en matière de droits de l'homme afin de lutter contre les violations graves des droits de l'homme commises dans le monde par des acteurs étatiques et non étatiques.

En 2019, l'UE est demeurée un acteur de premier plan dans la promotion et la protection universelles des droits de l'homme au niveau multilatéral et a continué de soutenir les droits de l'homme, la démocratie, l'état de droit et l'égalité entre les femmes et les hommes dans toutes les enceintes concernées, y compris le Conseil des droits de l'homme de l'ONU et la Troisième Commission de l'Assemblée générale des Nations unies. L'UE a également soutenu les activités du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH), du Conseil de l'Europe, de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, d'institutions spécialisées de l'ONU, et d'autres organismes du système des Nations unies, comme l'Organisation internationale du travail.

Editorial Sections: