European Union External Action

Asie centrale: le haut représentant/vice-président, Josep Borrell, s’entretient par vidéoconférence avec les ministres des affaires étrangères de la région

Brussels, 12/06/2020 - 14:20, UNIQUE ID: 200612_5
Press releases

Le haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-président de la Commission européenne, Josep Borrell, s’est entretenu par vidéoconférence avec les ministres des affaires étrangères du Kazakhstan, du Kirghizstan, de l’Ouzbékistan, du Tadjikistan et du Turkménistan le vendredi 12 juin. Le haut représentant a eu un échange de vues avec les cinq ministres des affaires étrangères sur une série de questions régionales et internationales, parmi lesquelles la mise en œuvre de la stratégie de l’UE pour l’Asie centrale, les répercussions de la pandémie de COVID-19 et la coopération régionale en Asie centrale, y compris avec l’Afghanistan.

Le haut représentant a fait passer un message exprimant le ferme soutien de l’UE à l’Asie centrale dans la lutte contre la pandémie de COVID-19. L’UE a mobilisé 123 millions d’euros en faveur de l’Asie centrale pour aider la région à couvrir ses besoins immédiats en matière de santé et pour favoriser sa reprise socio-économique à long terme. La Banque européenne d’investissement et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement ont également mobilisé un ensemble important de prêts liés au coronavirus pour la région.

Josep Borrell a félicité les ministres des affaires étrangères pour les efforts qu’ils ont déployés pour maintenir un niveau élevé de coopération régionale tout au long de la crise, notamment en facilitant le transport et le transit transfrontières au sein de la région, ainsi que pour la coopération accrue avec l’Afghanistan dans ce contexte. Le haut représentant/vice-président a souligné que la coopération multilatérale et la solidarité mondiale constituaient le seul moyen de lutter efficacement contre la pandémie, comme c’est également le cas pour d’autres défis mondiaux.

Josep Borrell a réaffirmé la volonté de l’UE d’intensifier sa coopération avec la région sur la base de la stratégie de l’UE pour l’Asie centrale, adoptée il y a un an. Il a insisté, en particulier, sur la nécessité d’une relance «verte» après la crise du coronavirus. Il a également confirmé le souhait de l’UE de renforcer la coopération avec la région dans les domaines de la promotion d’une connectivité durable entre l’Europe et l’Asie, de la gestion des frontières, des droits de l’homme et des libertés civiles, et en ce qui concerne la collaboration en matière de sécurité, de lutte contre le terrorisme et de lutte contre l’extrémisme, ainsi que la gestion des ressources en eau, le changement climatique et l’environnement. Les ministres d’Asie centrale ont fait part de leur grande satisfaction à l’égard de la mobilisation de l’UE dans la région.

Le haut représentant/vice-président et les ministres des affaires étrangères d’Asie centrale ont déclaré se réjouir à la perspective de faire avancer la coopération interrégionale à l’occasion du prochain cycle du dialogue de haut niveau en matière de politique et de sécurité entre l’UE et l’Asie centrale et de la 16e réunion ministérielle UE-Asie centrale, qui devrait se tenir à Bruxelles avant la fin de l’année 2020.

Languages: