European Union External Action

Au Niger, #TeamEurope se mobilise pour apporter des réponses à la pandémie de COVID-19

29/05/2020 - 14:15
News stories

L’Ambassadeur de l’Union européenne au Niger, Dr Denisa-Elena IONETE soutenue par les Chefs des Missions de l’Union européenne était mercredi dernier au Centre de recherche médicale et sanitaire (CERMES) de Niamey pour la remise de produits et matériels par le projet PASS (coopération bilatérale belgo-nigérienne).

Il s’agissait à travers cette activité, de démontrer une nouvelle fois que la solidarité européenne n’est pas qu’une simple citation mais bien une réalité qui prend toute son envergure lors des crises comme celles du COVID-19.

Dr Denisa-Elena IONETE a souligné que la pandémie de COVID-19 est un défi mondial qui nécessite une réponse mondiale, et pour lequel l’UE et ses Etats-Membres proposent une réponse commune coordonnée. « Nous l’avons baptisé #TeamEurope afin que notre solidarité commune puisse parler d’une seule voix aux pays partenaires. Une voix européenne unique, une voix solide.  Ensemble nous sommes plus forts » a-t-elle soutenu.

Premiers partenaires du Niger, l'Union européenne et ses Etats-membres mobilisent des ressources considérables pour lutter contre la pandémie COVID-19. Face à la presse, l’Ambassadeur de l’Union européenne au Niger a rappelé que l’UE a mobilisé en quelques semaines environ 94 millions d’EUR, fruit de réorientations de fonds existants. La majorité de cette somme (environ 86 millions d’EUR d’appui budgétaire sous forme de tranches fixes) permettra aux autorités nigériennes d’avoir des liquidités pour mettre en place leur plan de riposte sanitaire mais servira également pour soutenir une reprise rapide après la crise du coronavirus afin d’assurer les biens sociaux primordiaux pour les populations les plus vulnérables.

La réponse sanitaire européenne a été également soulignée. Le Fonds Commun pour la Santé sera renfloué grâce aux contributions de plusieurs Etats Membres. Une autre partie du financement UE - 8 millions d’EUR, indique Dr Denisa-Elena IONETE, se concrétisera sous forme de projets dont un projet européen de renforcement des structures sanitaires, que nous prévoyons de mettre en œuvre avec la coopération belge avec le soutien du Luxembourg, mais ouvert à l’appui d’autres États Membres. « En outre, nous travaillerons tous ensemble avec le Niger, pour atténuer les conséquences économiques et sociales de la crise, notamment sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle, nous appuierons la fabrication locale de masques et savons, et enfin, nous sensibiliserons la population sur les gestes barrières, sur l’importance de la distanciation sociale, non seulement à Niamey, mais également dans les régions du pays et au niveau communautaire ». 

Rubriques éditoriales: