Déclaration de la porte-parole sur les exécutions prévues en Indonésie

Bruxelles, 27/07/2016 - 00:00, UNIQUE ID: 160727_4
Statements by the Spokesperson

L'Indonésie prévoyant l'exécution de personnes condamnées, dont le nombre pourrait aller jusqu'à quatorze, l'Union européenne appelle ce pays à suspendre toutes les exécutions et à envisager de rejoindre l'importante communauté des plus de 140 États qui ont aboli totalement la peine de mort ou ont adopté un moratoire en la matière.

L'UE est opposée à la peine de mort sans exception et ne cesse de réclamer son abolition universelle. La peine de mort constitue une sanction cruelle et inhumaine qui n'a aucun effet dissuasif et représente une négation inacceptable de la dignité et de l'intégrité humaines.

Languages: