European Union External Action

Lancement du programme de formation « Renforcement des capacités des ONGs dans le secteur du handicap »

Mauritius , 11/03/2020 - 06:09, UNIQUE ID: 200311_4
Speeches of the Ambassador

Professeur Armoogum Parsuramen, Président de la Global Rainbow Foundation

Professeur Iranah de l’Université de Maurice

Distingués invités

Mesdames et Messieurs

Bonjour

 

Je suis heureux d’être avec vous aujourd’hui à l’occasion du lancement de cette formation sur le renforcement des capacités opérationnelles des organisations non-gouvernementales dans le secteur du handicap.

Il est important   afin de promouvoir les droits d'une personne handicapée, que ceux qui l'accompagnent soient bien équipés pour répondre à ses besoins et pour la soutenir dans sa démarche d'autonomisation, tout en respectant sa dignité.

Je salue donc cette initiative que la Global Rainbow Foundation met en œuvre sous le projet "ENABLE MAURITIUS : LEAVING NO ONE BEHIND, Persons with Disabilities", un projet financé par l'Union européenne à hauteur de 12,5 millions de roupies.

Le projet a pour objectif, d'une part, d'améliorer la mobilité des personnes avec un handicap (grâce à la fourniture de prothèses); et d'autre part, de promouvoir les droits des personnes handicapées, leur inclusion dans la société et le renforcement de leurs capacités pour les rendre plus autonomes. 

C'est ce second objectif qui est visé avec la formation certifiant « Renforcement des capacités des organisations non gouvernementales dans le secteur du handicap » que nous lançons aujourd’hui. Cette formation sera assurée par l'Université de Maurice sur une période de 3 ans en 4  sessions. L'objectif est de former aux moins 80 personnes au bout de ces  3 ans.

Six modules seront proposés lors de cette formation incluant aussi: la prise en charge des personnes handicapées, leurs droits et l’assistive clothing. Ce dernier module est particulièrement important car il est dédié aux vêtements adaptés pour l'autonomie des personnes ayant un handicap; il s'agit d'un vrai premier à Maurice!

 

Mesdames et Messieurs

Aujourd’hui, plus d’un milliard de personnes vivent avec un handicap.  Le handicap touche une personne sur six dans l’Union européenne (UE) - avec une proportion plus élevée pour les femmes que pour les hommes et un taux de pauvreté de 70% supérieur à la moyenne. A Maurice, une personne sur trente a un handicap (soit 3.4%).

Bien souvent, les personnes handicapées sont en situation d’isolement. Elles n’ont pas la possibilité de participer pleinement à la société et à l’économie en raison d’obstacles d’ordre environnemental et comportemental. Nombreuses sont les personnes qui vivent des situations de discrimination de manière quotidienne. Ce n'est pas acceptable !

 

Garantir le droit des personnes handicapées pour traduire nos engagements pour les droits humains

En 2015, les pays du monde ont pris un engagement collectif pour ne laisser personne de côté dans le cadre du Programme de développement durable à l’horizon 2030. Nous nous sommes engagés à réduire les inégalités et à promouvoir l’intégration sociale, économique et politique de toutes les personnes – sans aucune discrimination.

L’Union européenne (en 2008) tout comme Maurice (en 2010) a ratifié la Convention relative aux Droits des personnes handicapées.  Cette Convention doit être appliquée partout et de manière systématique car elle demande un changement de paradigme.  En effet, avec cette Convention, les personnes handicapées ne sont plus considérées comme des patients ou des victimes ; elles sont des personnes qui ont des droits, et un réel rôle à jouer dans la société.

En adhérant à cette Convention, l’UE a ainsi adopté une approche qui intègre pleinement le handicap dans la perspective des droits de l’homme.  Elle s’est dotée d’un cadre global et d’une stratégie pour la décennie 2010-2020 en faveur des personnes handicapées en tant qu'instrument d'une politique active pour mettre en œuvre cette Convention.

La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées se concentre sur huit domaines prioritaires, que je souhaite brièvement vous énumérer :

  1. Accessibilité – pour rendre les biens et les services accessibles aux personnes handicapées  
  2. Participation: pour supprimer les obstacles à leur pleine participation à la vie publique et aux loisirs et promouvoir la fourniture de services de proximité de qualité;
  3. Egalité: pour combattre la discrimination fondée sur le handicap et promouvoir l’égalité des chances;
  4. Emploi: pour accroître la participation au marché du travail où elles sont actuellement sous-représentées;
  5. Education et formation: pour promouvoir une éducation inclusive  
  6. Protection sociale: pour promouvoir des conditions de vie décentes et lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale;
  7. Santé: pour promouvoir l’égalité d’accès aux services de santé et aux établissements qui les délivrent;
  8. Action extérieure: pour promouvoir les droits des personnes handicapées dans le cadre des programmes de développement internationaux.

A Maurice, le gouvernement a déjà élaboré un projet de loi sur le handicap – le Disability Bill -  qui vise à promouvoir et à protéger les droits des personnes handicapées ainsi que l'élimination de la discrimination envers elles. C'est une démarche fondamentale et j'espère que ce projet de loi sera prochainement présenté à l'Assemblée nationale, car il  facilitera une pleine participation des personnes handicapées dans la vie : politique, économique, social et culturel.

 

Mon message aux organisations qui travaillent avec et pour les personnes handicapées

Les organisations qui travaillent avec et pour les personnes handicapées ont un rôle crucial à jouer pour assurer la mise en œuvre et l’application de la Convention relative aux Droits des personnes handicapées. 

L’un des objectifs de la formation que nous lançons aujourd'hui est justement de vous donner les moyens d'améliorer vos compétences en négociation et d'être impliqués dans les actions de mise en œuvre de la Convention.

Madame la représentante de l’Université de Maurice, je tiens à saluer le partenariat entre l’Université de Maurice et le Global Rainbow Foundation dans la mise en œuvre de ce projet de formation. C'est  une première!  L’Université de Maurice est un partenaire stratégique de l’Union européenne.  La semaine dernière, nous avons d'ailleurs octroyé une subvention à hauteur de 20 millions de roupies à la Faculté d’Agriculture pour renforcer sa capacité dans le domaine de la recherche et l’innovation.

Je suis certain que cette certification obtiendra une reconnaissance au niveau national, régional et même au niveau international. Cette formation renforcera la confiance des organisations pour accomplir le travail remarquable qu'elles font déjà au quotidien auprès des personnes handicapées mais également pour assurer  dans leur rôle auprès de l’Etat d'un meilleur suivi de la mise en œuvre des actions de la Convention.  

 

Conclusion

Le handicap peut être dépassé grâce à la volonté des personnes handicapées. Cependant, nous devons  les accompagner dans cette voie, et leur donner les moyens d'être autonomes.

Cette formation certifiante est un élément de cet accompagnement et je suis certain que vous prendrez avantage de ce que vous apprendrez pour mieux servir les personnes handicapées.

Merci pour votre attention.

 

Secções editoriais: