European Union External Action

"Rien de mieux que de piocher et de planter. J’apprends à entretenir mon potager et j’en profite tous les jours"

24/02/2020 - 07:36
News stories

La Journée mondiale des ONG célébrée le 27 février est l'occasion de mettre en avant les initiatives des organisations de la société civile pour bâtir une société plus inclusive. Une de ces initiatives est le 'Petit Potager' qui permet à des familles qui ont de faibles revenus à cultiver leurs propres légumes.

Les légumes et fruits sont indispensables à la croissance des enfants.

Or, le prix élevé de ces aliments à l’île Maurice, qui varie  souvent en fonction des événements naturels tels que des intempéries soudaines, fait qu'ils sont peu présents dans l'alimentation des familles à faible revenu. Celles-ci ont souvent du mal à subvenir aux besoins alimentaires basiques de leurs enfants et avec de faibles revenus - la consommation de légumes et de fruits est limitée privant ainsi les enfants de ressources essentielles pour leur développement.

Le projet de 'Petit Potager', simple à mettre en place et nécessitant peu d'investissements, permet donc à de nombreuses familles de cultiver leurs propres légumes et ainsi d'avoir une alimentation plus variée, qui ne dépend plus de la variation des prix sur le marché.

Le projet repose sur deux composantes principales:

  1. Assurer la distribution d’équipements nécessaires à la culture, tels que des bacs, des arrosoirs, des râteaux, des semences et des plantes.
  2. Former les familles sur la manière de créer un jardin potager et d'utiliser les produits plantés dans un cadre de nutrition plus équilibré.

Grâce à ce matériel et ces formations, de nombreuses familles cultivent désormais des haricots verts, des laitues et des brèdes (légumes feuilles très populaire dans l'alimentation locale) ainsi que des fines herbes (coriandre, thym, persil, menthe et échalote).

10 familles ont déjà reçu les équipements et suivi les formations dispensées par le Mouvement d'Autosuffisance Alimentaire, et nous avons constaté une nette progression de leur consommation de légumes – voir même du partage avec leurs voisins. Certains sont même en passe de devenir autonomes financièrement avec la revente d’une part de leur production.

"Rien de mieux que de piocher et de planter. J’apprends à entretenir mon  potager et j’en profite tous les jours ", Daniella Alexandre, bénéficiaire de l'initiative "Petit potager".

L'Union européenne cofinance le projet 'Petit Potager' qui est mis en œuvre par ENL Foundation. A terme, ce sont 100 familles du centre de l'île qui auront les moyens de créer leur propre jardin potager et d'assurer une alimentation saine pour leurs familles.

 

Rubriques éditoriales: