Protection et résilience de migrants - Programme régional de Développement et de Protection en Afrique du Nord (RDPP)

02/11/2020 - 15:28
Migration and Border Management

Dans un contexte où le nombre des besoins et des vulnérabilités des migrants s’impose aujourd’hui comme un véritable défi dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, il est primordial d’établir une politique publique basée sur les droits et qui soit susceptible de répondre à la réalité des flux migratoires. C’est dans ce contexte que le Gouvernement du Royaume du Maroc a lancé depuis 2013 une série de réformes sans précédent.

Deux jeunes dames, une marocaine et une congolaise à un atelier 'Arts Plastiques" lors de la journée du migrant organisée le 16 septembre à Rabat par la Délégation de l'Union européenne

Aussi, le renforcement de la résilience des migrants et de leurs communautés d’accueil, la sensibilisation de l’opinion publique et des médias sur la question migratoire, l’assurance d’un accès aux services sociaux de base ainsi que la promotion d’une cohésion sociale, apparaissent comme une série de priorités fondamentales tant pour les populations cibles que pour les institutions nationales et internationales. Dans ce cadre, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) met en oeuvre au Maroc, mais également en Algérie, Egypte, Libye et Tunisie, le projet «Appui au Pilier de Développement du Programme Régional de Développement et de Protection pour l’Afrique du Nord (RDPP NA)», financé par l’Union européenne (UE), via l’instrument Européen de Voisinage et le Fonds Fiduciaire d’Urgence. - fenêtre «Afrique du Nord»».

OBJECTIFS
Au Maroc, ce projet s’attèlera à améliorer la résilience des populations migrantes tout en renforçant les droits et la cohésion sociale entre les communautés de migrants et leurs communautés d’accueil par des interventions de protection et d’assistance directe au niveau national et local.


GROUPES CIBLES
Le projet cible les populations migrantes qui incluent les demandeurs d’asile et les réfugiés, les communautés d’accueil, les autorités gouvernementales au niveau national, régional et local et les organisations de la société civile internationales et nationales.


REGIONS CIBLES
Le projet sera mis en oeuvre à Rabat-Salé, Grand Casablanca, Tanger-Tétouan, Oujda-Nador et Fès.

ACTIVITES

Dans le cadre de ce projet, l’OIM met en oeuvre  les activités suivantes :

  • Effectuer une évaluation nationale sur les besoins des populations migrantes et leurs communautés d’accueil ;
  • Établir un inventaire national en ligne (sous le nom de BOSLA Maroc) des services offerts par les organisations de la société civile aux migrants ainsi que les communautés d’accueil et les acteurs actifs dans l’appui des populations migrantes et leurs communautés hôtes ;
  • Sensibiliser davantage le public et améliorer la couverture médiatique sur la question migratoire en soutenant l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication (ISIC) dans son nouveau Master « Médias et Migrations » à travers la mobilisation d’experts internationaux;
  • Octroyer un soutien financier aux organisations de la société civile (par l’intermédiaire d’un appel d’offre) pour la mise en œuvre des initiatives visant à améliorer l’assistance directe et les services de protection pour les populations migrantes inclus les demandeurs d’asile, les réfugiés ainsi que les communautés d’accueil ;
  • Soutenir les autorités nationales et les organisations de la société civile dans le renforcement du réseau d’hébergement d’urgence et des centres de jour pour les populations migrantes comme les demandeurs d’asile, les réfugiés ainsi que les communautés d’accueil.

 

GROUPES CIBLES

Le projet cible les populations migrantes qui incluent les demandeurs d’asile et les réfugiés, les communautés d’accueil, les autorités gouvernementales au niveau national, régional et local et les organisations de la société civile internationales et nationales.

 

REGIONS CIBLES

Le projet sera mis en oeuvre à

  • Rabat-Salé,
  • Grand Casablanca,
  • Tanger-Tétouan,
  • Oujda-Nador et
  • Fès.
Tags: