European Union External Action

Libye: le haut représentant/vice-président, M. Josep Borrell, rencontre le Premier ministre libyen, M. Fayez Sarraj, et le ministre libyen des affaires étrangères, M. Mohamed Taha Siala, à Bruxelles

Brussels, 08/01/2020 - 15:33, UNIQUE ID: 200108_8
Press releases

Aujourd'hui, le haut représentant/vice-président, M. Josep Borrell, a rencontré à Bruxelles le Premier ministre libyen, M. Fayez Sarraj, et le ministre libyen des affaires étrangères, M. Mohamed Taha Siala, au cours de deux réunions distinctes. La première réunion était organisée par le président du Conseil européen, M. Charles Michel (voir communiqué de presse Ici . Une réunion distincte s'est tenue conjointement avec le ministre allemand des affaires étrangères, M. Heiko Maas.

Les discussions ont porté sur les derniers développements intervenus en Libye et sur la nécessité de faire cesser immédiatement les hostilités et de reprendre les négociations politiques sous l'égide des Nations unies. Le haut représentant/vice-président, M. Josep Borrell, a rappelé qu'il n'y avait pas de solution militaire à la crise libyenne et que de nouvelles actions militaires auraient des conséquences catastrophiques pour la population libyenne et l'ensemble de la région. Il a souligné que, pour trouver une solution à la situation, toutes les parties devront s'asseoir à la table des négociations et engager un véritable dialogue politique.

À la suite du compte rendu sur le processus de Berlin présenté par le ministre allemand des affaires étrangères, M. Heiko Maas, le haut représentant/vice-président, M. Josep Borrell a également indiqué que l'UE était prête à mobiliser les outils et les ressources nécessaires pour garantir la pleine mise en œuvre des mesures pratiques en vue de garantir un cessez-le-feu durable et d'accompagner le processus politique. Il a confirmé que l'UE était prête à coopérer avec toutes les parties afin de parvenir à une solution.

Le processus de Berlin et les efforts de médiation des Nations unies accordent la priorité aux besoins de tous les Libyens en proposant des solutions durables aux problèmes essentiels tels que l’unification des institutions, la répartition équitable des richesses du pays et l’élaboration d’une feuille de route réaliste en vue d’un règlement politique. Il vise également à garantir le soutien de tous les acteurs internationaux pour mettre un terme aux ingérences extérieures qui ne feront qu'exacerber encore le conflit.

Les réunions d'aujourd'hui font suite à une réunion du haut représentant/vice-président avec les ministres des affaires étrangères de l’Allemagne, de la France, de l’Italie et du Royaume-Uni, qui s'est tenue le 7 janvier à Bruxelles, et s'inscrivent dans le cadre de la coopération active de l'UE avec toutes les parties prenantes. D'autres réunions, y compris une session extraordinaire du Conseil des affaires étrangères le 10 janvier, sont prévues au cours des prochains jours.