European Union External Action

Chine : déclaration à la presse suite à la réunion bilatérale entre le HR/VP Josep Borrell et le Ministre des Affaires étrangères de la Chine Wang Yi

Madrid, 15/12/2019 - 21:15, UNIQUE ID: 191215_2
HR/VP speeches

Ce fut un grand plaisir de rencontrer le conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères M. Wang Yi, qui commence déjà à être un vieil ami. On va travailler ensemble en ma qualité de Haut représentant de l'Union européenne. On se connaissait d’avant, et je suis ravi de continuer à travailler avec lui dans la perspective européenne.   

L’année prochaine, 2020, marquera une étape importante dans les relations entre la Chine et l'Union européenne. Nous aurons notre sommet UE-Chine habituel, et un sommet spécial dans la ville allemande de Leipzig au second semestre de l'année, avec tous les Etats membres de l’Union européenne.

Nous allons continuer ainsi à bâtir notre partenariat stratégique. La Chine et l’Union européenne sont deux des acteurs les plus puissants au monde. Notre commerce, par exemple, dépasse largement un milliard d'euros par jour en moyenne. Nous devons travailler ensemble, et renforcer notre coopération.

Nous devons avancer notre amitié et notre coopération dans tous les domaines. Nous avons traité tous les sujets, même ceux qui fâchent, même les sujets sur lesquels nous ne sommes pas toujours d’accord. Nous avons commenté sur la situation à Hong Kong et au Xinjiang, et nous travaillerons ensemble pour établir un partenariat qui tienne aussi en compte les droits humains.

J’ai beaucoup apprécié le dialogue avec le Monsieur le ministre, qui a porté sur tous les sujets et nous nous sommes engagés à travailler ensemble non seulement pour la Chine et l’Europe, mais pour tout le monde.

Parce qu’il y a des défis mondiaux, qui dépassent les frontières. Il y a des crises mondiales, comme le changement climatique. On a beaucoup parlé de changement climatique à Madrid ces [derniers] jours. Des questions brûlantes de l’actualité internationale, comme l’avenir de l’Accord sur le nucléaire Iranien. Et ces questions–là, le monde ne peut pas espérer pouvoir les résoudre sans une participation active de ce grand pays qu’est la Chine.

Merci, Monsieur le ministre. Cela marque un point de départ pour l’année prochaine. J’espère que la Présidente Von der Leyen et le Président Charles Michel vont pouvoir se rendre bientôt à Pékin, et moi j’irai avant eux pour préparer cette rencontre.

Merci.

Editorial Sections: