European Union External Action

#EUBeachClean: et de trois pour l'action plage propre de l'Union européenne !

Mauritius, 18/10/2019 - 09:07, UNIQUE ID: 191018_9
Press releases

Plus de 150 kilos! C'est le poids des déchets collectés hier matin lors de l'opération plage propre que la Délégation de l'Union européenne a organisé en partenariat avec l'Hôtel Veranda Tamarin et la Mauritius Tourism Authority. L'action était organisée en deux parties: une première partie consacrée au nettoyage du lagon, de la plage publique de Tamarin et d'une partie de la route côtière à Albion. La seconde partie était dédiée à une table ronde intitulée "Promouvoir le tourisme durable, protéger la mer et lutter contre la pollution marine".

S.E.M. Vincent Degert, Ambassadeur de l'Union européenne auprès de la République de Maurice, a déclaré à l'occasion de la table ronde:

- " Cette table ronde s'inscrit dans nos efforts de sensibilisation au niveau national, en collaboration avec nos Etats membres, à la lutte contre la pollution marine - une question environnementale cruciale pour Maurice. Au niveau européen, nous avons adopté une législation ambitieuse pour cibler les dix objets plastiques à usage unique qui polluent le plus les mers et les plages en Europe. Au niveau multilatéral, nous continuons également à agir pour la définition d'une gouvernance internationale des océans. La présence de la Coordonnatrice Résidente des Nations Unies ce matin témoigne de l'engagement commun de l'Union européenne et des Nations Unies pour continuer à agir ensemble et pour que les océans soient sûrs, sains et gérés de manière durable. "

 

Dans la matinée, l'Ambassadeur de l'Union européenne a participé au nettoyage du lagon avec une équipe de 7 plongeurs de la National Coast Guard et du centre de plongée de l'hôtel Veranda. En 40 minutes, ils ont collecté 21 kilos de déchets principalement des cannettes, des bouteilles en plastique, des fils et des ancres de pêche.

Sur la terre ferme, le nettoyage a eu lieu sur la plage et près de la rivière de Tamarin. Les participants ont ramassé 57,5 kilos de déchets dont un vieux canapé et 12 kilos de bouteilles en plastique. Une équipe s'est également rendue à Albion sur la route côtière où elle a collecté plus de 70 kilos de déchets en moins de deux heures.

L'action a réuni une quarantaine de participants : membres du personnel de la Délégation de l'Union européenne et de l'Ambassade de France, le Haut-Commissaire de l'Australie et son équipe, des représentants du Programme des Nations Unies pour le Développement, de l'Hôtel Veranda Tamarin, de la Mauritius Tourism Authority et des plongeurs de la National Coast Guard. Les déchets collectés ont été triés et ceux qui peuvent être recyclés ont été récupérés par l'ONG We-Recyle.

Suite au ramassage, une table ronde "Promouvoir le tourisme durable, protéger la mer et lutter contre la pollution marine" a réuni une trentaine de participants des institutions publiques, les acteurs du secteur du tourisme et les organisations non gouvernementales (ONGs). Le Haut-Commissaire de l'Australie, S.E. Madame Jenny Dee, la Coordonnatrice Résidente des Nations Unies, S.E. Madame Christine Umutoni et M. Jean Lohest, Premier Conseiller de l'Ambassade de France ainsi qu'une vingtaine d'autres participants (acteurs publics, opérateurs du secteur du tourisme et organisations non gouvernementales) étaient présents pour la table ronde. A l'issue de la table ronde, les acteurs ont évoqué la possibilité d'adopter une "Charte pour la préservation de la mer". Les représentants de Veranda Resorts, de la Mauritius Tourism Authority, de l'ONG We-Recycle et de la MSDA ont présenté leurs initiatives pour lutter contre la pollution marine, protéger l'environnement marin et promouvoir le tourisme durable. Les participants ont également échangé leurs points de vue sur la manière d'encourager l'adoption de pratiques et d'habitudes plus durables.

A la fin de la table ronde, les participants ont évoqué la possibilité d'adopter une "Charte pour la préservation de la mer". Cette charte propose cinq engagements comme suit:

  1. Mener régulièrement des actions d’information et de sensibilisation en direction des citoyens notamment des jeunes à travers par exemple des opérations de nettoyage de plages ou de sensibilisation dans les écoles (journée de protection de la mer et des animaux marins)
  2. Sensibiliser tous les acteurs de l’économie circulaire à leurs responsabilités individuelles et collectives et soutenir des actions citoyennes pour limiter les pollutions notamment plastiques et assurer un recyclage et une réutilisation maximale.
  3. Promouvoir un tourisme durable respectueux de l’environnement et de la mer en impliquant les opérateurs, leurs fournisseurs, les autorités et les touristes eux-mêmes à une utilisation rationnelle et raisonnée des ressources
  4. Favoriser une législation et une fiscalité à partir du principe pollueur-payeur qui permettent graduellement de substituer les produits polluants type plastique à usage unique par des produits respectueux de l’environnement en utilisant des ingrédients biodégradables
  5. Soutenir les actions et les technologies innovantes ainsi que leur application pour préserver les océans et la vie marine.

Cette action plage propre s'inscrit dans la campagne mondiale #EUBeachClean lancée par l'Union européenne à travers le monde en amont de la prochaine conférence «Our Ocean», qui aura lieu à Oslo les 23 et 24 octobre prochains. Plus de 50 Délégations de l'Union européenne à travers le monde participent à cette campagne.

Le but de cette action est  de continuer à sensibiliser le grand public sur l'impact de l'action humaine sur les océans, et de montrer des exemples d'actions concrètes des acteurs publics et privés, des ONGs, des organisations internationales et de l'Union européenne en faveur de la protection et de la gestion durable des océans.

Elle fait suite à l'atelier de sensibilisation réalisé le 30 septembre dernier à l'Ecole St Benoît RCA à Tamarin. Cet atelier a permis à l'Ambassadeur de l'Union européenne et au Directeur de l'Hôtel Veranda Tamarin de sensibiliser 64 enfants de Grade 3 sur l'importance des océans pour l'humanité avec l'aide des Schtroumpfs, petits personnages bleus créés par l'auteur belge Peyo, partenaires de la Commission européenne pour sa campagne mondiale #EUBeachClean cette année.

Cette action plage propre de l'Union européenne à Maurice n'est pas une action isolée. Elle fait partie du partenariat que l'UE a avec la République de Maurice pour lutter contre le changement climatique, protéger l'environnement marin et contribuer à des océans propres et gérés de manière durable.

L'océan a un rôle crucial au niveau environnemental pour la planète mais également  économique, en particulier pour les îles. Il est toutefois exposé à de nombreux dangers. Selon certaines informations très alarmantes, d'ici 2050, les océans du monde pourraient contenir plus de plastique que de poissons. Ces nombreux défis requièrent une approche intégrée, et une solide coopération internationale. L'UE est un acteur mondial et un partenaire régional important pour faire face aux défis du secteur maritime. La conférence «Our Ocean», organisée en octobre 2017 par l'Union européenne à Malte a réaffirmé le rôle de chef de file de l’UE en matière de gouvernance des océans. Cette année, l’UE va présenter un nouvel ensemble d’engagements à la prochaine conférence «Our Ocean» à Oslo.

Mais d'ores et déjà l'UE a mis en œuvre un de ses engagements pour la région avec le nouveau programme régional E€OFISH en faveur de la pêche durable dans la région Afrique orientale et australe et océan Indien. Ce programme de 28 millions d'euros va soutenir les pays de la région pour la conservation et la gestion durable de ressources marines. Il poursuivra l'action mise en œuvre au titre du programme SmartFish qui pendant sept ans a soutenu les pays de la région pour promouvoir la pêche durable et pour lutter contre la pêche  illégale.

Editorial Sections: