European Union External Action

Déclaration de Mme Federica Mogherini, haute représentante/vice-présidente, et de M. Johannes Hahn, membre de la Commission, sur les élections législatives au Kosovo

Brussels, 08/10/2019 - 11:49, UNIQUE ID: 191008_7
Statements by the HR/VP

Des élections législatives anticipées ont eu lieu de manière pacifique et ordonnée le 6 octobre 2019 au Kosovo. L’Union européenne attend avec intérêt la formation d’un nouveau gouvernement, une fois que les procédures prévues auront été accomplies. Cela est important afin que le Kosovo puisse reprendre rapidement ses travaux concernant les réformes à l’appui du développement économique et social et de l’état de droit, la mise en œuvre de l’accord de stabilisation et d’association UE‑Kosovo et le dialogue mené avec Belgrade grâce à la médiation de l’UE. Nous attendons de l’ensemble des acteurs politiques qu’ils maintiennent leur engagement en faveur de ces processus, qui sont fondamentaux pour l’avenir du Kosovo, pour la poursuite de sa trajectoire européenne et, surtout, au regard de l’intérêt de la population du Kosovo et de l’ensemble de la région.

Faisant suite à l’invitation du président du Kosovo et poursuivant son engagement à soutenir les processus démocratiques au Kosovo, l’UE a déployé une mission d’observation électorale (MOE UE) dirigée par Mme Viola von Cramon-Taubadel, observatrice en chef et députée au Parlement européen. Selon la déclaration préliminaire de la mission, publiée aujourd’hui, les élections ont été bien gérées et transparentes. La campagne s’est déroulée dans une ambiance animée, marquée par l’esprit de compétition dans la plus grande partie du Kosovo; elle a cependant été entachée d’actes d’intimidation dans les zones serbes du territoire. Il convient que les autorités remédient à toutes les irrégularités recensées.

Dans les prochains mois, la MOE UE présentera un rapport final comprenant des recommandations pour les scrutins futurs. Un suivi vigoureux destiné à remédier aux insuffisances de longue date en matière électorale sera nécessaire. L’UE compte sur la participation constructive de l’ensemble des partis politiques à ce processus, conformément à leur déclaration conjointe d’avril 2019. Elle est disposée à continuer à aider ces travaux.

Languages: