Déclaration du porte-parole sur l'enlèvement de femmes et d'enfants et le massacre d'au moins 32 personnes dans le village de Gumsuri (État de Borno), dans le nord-est du Nigeria

Bruxelles, 18/12/2014 - 00:00, UNIQUE ID: 141218_04
Statements by the Spokesperson

Les attaques mortelles quasi-quotidiennes perpétrées contre des villageois innocents dans le nord-est du Nigeria sont inacceptables. Au moins 32 personnes ont été tuées et plus de 185 enlevées, dont des femmes et des enfants, lors de la dernière attaque. 

Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes et appelons à la libération immédiate des personnes enlevées, ainsi que des écolières kidnappées à Chibok il y a huit mois.

L'UE est aux côtés de la population nigériane dans la lutte contre cette insurrection violente et continuera à soutenir les mesures visant à lutter contre la menace terroriste. 
Le gouvernement nigérian doit non seulement garantir une réponse sécuritaire lui permettant de traduire les responsables en justice, mais aussi s'attaquer aux causes sous-jacentes de l'insurrection. 

Cet élément est essentiel pour assurer l'unité, la tolérance et un avenir de paix et de stabilité pour tous les Nigérians, ainsi que pour les pays voisins de plus en plus touchés par la violence.

Languages:
Équipes éditoriales: