European Union External Action

Célébration de la journée mondiale de l'aide humanitaire au Niger: l'ambassadeur de l'UE participe aux côtés du Premier ministre à Satara à une cérémonie, puis effectue une visite sur un site d'intervention de l'UE à Koira-Tégui

20/08/2019 - 13:35
News stories

L'ambassadeur de l'UE au Niger, Dr Denisa-Elena IONETE a participé le 16 août à Satara, dans la commune de Simiri département de Ouallam, au lancement de l'édition 2019 de la journée mondiale de l'aide humanitaire. Elle a ensuite visité le Centre de santé intégré (CSI) de Koira-Tégui (Simiri) qui bénéficie d'un projet de prise en charge de la malnutrition aigüe mis en œuvre par l'ONG "International rescue Committee" (IRC), grâce à un financement du service de l’UE à la Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes (ECHO).

La cérémonie de lancement de la commémoration de la journée mondiale de l'aide humanitaire a été présidée par le Premier Ministre M. Birgi Rafini sur le site de récupération de terres de Satara, en présence  des membres du Gouvernement, des députés nationaux, des représentants du corps diplomatique, de la Coordonnatrice humanitaire pour le Niger, Mme Bintou Djibo, et des responsables administratifs et coutumiers de la région.

M. Brigi rafini  a affirmé que « loin d’être un simple rituel, cette journée est une réelle opportunité pour renforcer le plaidoyer en faveur des personnes en détresse, mais aussi une occasion pour célébrer la solidarité communautaire au-delà de l’hommage que l’on rend aux acteurs humanitaires de par le monde, ceux-là mêmes qui travaillent sans relâche au quotidien à protéger et à sauver des vies ». Satara est un site situé à environ 75 km de Niamey qui bénéficie d'un projet conjoint PAM/FAO/FIDA.

 

Dr Denisa-Elena au Centre de santé intégré (CSI) de Koira-Tégui
Hommage aux femmes humanitaires à Satara

Dans le discours qu'elle a prononcé au nom des partenaires techniques et financiers, Dr. Denisa-Elena IONETE a salué l'engagement des autorités nationales et des partenaires pour les récents avancements dans l'opérationnalisation du Nexus humanitaire développement au Niger avant de souligner l'importance d'articuler l'aide humanitaire avec les programmes de développement de long terme pour faciliter une approche intégrée, centrée sur le concept de résilience.

Rendant un hommage aux femmes humanitaires, l'ambassadeur Dr Denisa-Elena a plaidé pour une approche genre dans toutes les actions de développement. Selon elle, "la santé reproductive, la prévention et la récupération de la malnutrition, l'assistance psychologique, etc.,  qui sont les services les plus critiques dans le contexte humanitaire, sont pour la plupart fournis par des femmes humanitaires.

Elle a également salué les efforts et la résilience des populations qui sont les premières à réagir dans toutes situations, constituant ainsi la première réponse aux crises.

 

Satisfaction de l'appropriation des interventions d'ECHO/IRC à Koira-Tégui

Après la cérémonie officielle de lancement, l'ambassadeur Dr Denisa-Elena a visité le Centre de santé intégré (CSI) de Koira-Tégui, un autre village de Simiri qui a bénéficié d'un financement de l'UE dans le cadre de l’approche intégrée pour répondre aux crises qui affectent le Niger. Ce projet mis en œuvre par l'ONG "International rescue Committee" (IRC), illustre la transition de la prise en charge de la malnutrition aigüe d'une approche humanitaire à une approche développement.

Au niveau de ce centre, l'ambassadeur de l'UE au Niger a constaté  une appropriation des populations bénéficiaires et des autorités locales de cet important projet de  prise en charge des enfants victimes de malnutrition aiguë, tant au plan du soin curatif que du référencement.

Selon la responsable du CSI, Madame Ibrahim Salamatou, l'IRC est "le seul partenaire de proximité qui nous appuie en matériels, supports et équipements nécessaires à la prise en charge de la malnutrition". Il s'appuie sur les élus locaux, fortement impliqués et les relais communautaires pour sensibiliser les populations. Elle a ajouté que l'évacuation gratuite des malnutris sévères vers les CRENI reste le problème crucial auquel le CSI Koira Tégui reste confronté.

l’IRC soutient, grâce à un financement du service de l’UE à la Protection Civile et Operations d'Aide Humanitaire Européennes (ECHO), cinq (5) districts sanitaires des départements de Balleyara, Abala, Filingué, Banibangou et Ouallam dont fait partie le CSI de Koira Tegui.

Rubriques éditoriales: