European Union External Action

L’UE et la Mongolie achèvent un projet de sûreté nucléaire

Ulaanbaatar, 17/06/2019 - 07:20, UNIQUE ID: 190617_1
Press releases

L’Union européenne (UE), avec ses partenaires mongols, a mis en œuvre avec succès un projet commun visant à renforcer la sûreté nucléaire et le cadre réglementaire en matière de sûreté et de garanties nucléaires en Mongolie, conformément aux normes de sûreté les plus strictes et aux bonnes pratiques internationales adoptées dans l’UE.

 

Ce projet d’1,1 million d’euros a été financé par l’instrument relatif à la coopération en matière de sûreté nucléaire (ICSN). Dans ce cadre, mis en place en étroite coopération avec le cabinet exécutif de la Commission de l’énergie nucléaire (NEC), un transfert de connaissances à grande échelle, comprenant une formation en cours d’emploi dans l’UE, des échanges de méthodes, de savoir-faire et des meilleures pratiques a eu lieu sur une période de 32 mois dans les domaines suivants:

  • renforcement du cadre réglementaire et des infrastructures afin de garantir la sûreté et la sécurité des sources radioactives;
  • évaluation des dispositions et infrastructures nationales en matière de gestion des déchets radioactifs;
  • définition d'un plan de gestion sûre à long terme pour un irradiateur endommagé;
  • mise en place d'un système national de comptabilité et de contrôle des matières nucléaires;
  • élaboration d’un cadre réglementaire pour la gestion des matières radioactives naturelles;
  • mise au point d’un plan de préparation et d’intervention en cas d’urgence radiologique.

M. Traian Laurentiu HRISTEA, ambassadeur de la délégation de l’UE en Mongolie, a souligné: «L’Union européenne est un partenaire proche de la Mongolie dans un grand nombre de domaines liés à la coopération au développement, notamment dans la promotion de l’application des meilleures normes et pratiques internationales en matière de sûreté et de garanties nucléaires. Nous espérons que ce transfert de connaissances entre l’UE et la Mongolie, tel que facilité par le projet, contribuera à un développement et à une mise en œuvre plus efficaces du cadre réglementaire en Mongolie.»

M. G. MANLAIJAV, Secrétaire de la Commission de l’énergie nucléaire et chef du bureau exécutif, a déclaré: «La Commission de l’énergie nucléaire, qui est chargée de la coordination et de la formulation des activités liées aux questions nucléaires et radiologiques en Mongolie, doit toujours accroître sa capacité au niveau mondial. Le projet de coopération financé par l’Union européenne et mis en œuvre par RISKAUDIT et ses partenaires du consortium sur une période de 32 mois est très bénéfique pour la Mongolie, en particulier pour adopter plusieurs éléments de la réglementation mise en œuvre dans l’Union européenne, couvrant les aspects techniques liés à la sûreté nucléaire, et les aspects liés à la gestion, dans divers domaines, y compris le développement des ressources humaines.»

Ce projet a été mis en œuvre par un consortium composé de RISKAUDIT, chef de file du consortium basé à Paris, des sociétés allemandes WISETEC et GRS, et du ministère luxembourgeois de la santé.

Contexte

À la suite de l’accident de Tchernobyl en 1986, l’UE a lancé un programme de sûreté nucléaire dans le cadre du programme TACIS (assistance technique à la Communauté des États indépendants) qui, entre 1991 et 2006, a alloué quelque 1,3 milliard d’euros à des projets en matière de sûreté et de sécurité nucléaires.

De 2007 à 2013, l’UE a étendu son assistance en matière de sûreté nucléaire aux pays tiers au titre de l’instrument relatif à la coopération en matière de sûreté nucléaire, pour un montant total de 524 millions d’euros. En juin 2014, la stratégie de mise en œuvre de la phase 2 de l’ICSN (2014-2020) a été approuvée, engageant 225 millions d’euros supplémentaires pour des projets relatifs à la sûreté nucléaire.

La coopération avec la Mongolie a commencé en 2011 et, à ce jour, environ 2,1 millions d’euros ont été engagés pour la Mongolie au titre de l’ICSN. Une coopération renforcée avec la Mongolie est prévue au niveau régional dans le domaine des capacités de contrôle des laboratoires mongols.

L’établissement d’une coopération efficace entre les autorités de régulation mongoles et européennes contribue à l’élaboration d’une approche commune de la mise en œuvre des exigences, des normes et des meilleures pratiques internationales en matière de sûreté nucléaire.

Informations sur le projet

Dans le projet achevé, intitulé «Regulatory Regime for Nuclear Safety and Enhancing Radiation Safety and Nuclear Safeguards in Mongolia» (régime réglementaire pour la sûreté nucléaire et le renforcement des garanties nucléaires en Mongolie), environ 20 experts scientifiques et techniques hautement expérimentés de l’UE et de Mongolie ont été associés pour aider l’autorité de régulation à élaborer des règlements, des lignes directrices techniques sur la gestion des déchets radioactifs, les garanties, la recherche et l’identification des sources radioactives orphelines, la gestion des matières radioactives naturelles, la préparation et la réaction aux situations d’urgence, et d’autres domaines.

Afin d’optimiser le transfert de savoir-faire aux organisations mongoles, plusieurs cours de formation ont été organisés, tant à Oulan-Bator qu’à l’étranger, notamment en Hongrie, en Allemagne, au Luxembourg et en France.

Les résultats suivants ont été atteints spécifiquement dans le cadre du projet en collaboration étroite avec les experts européens et mongols:

  • Élaboration de projets de règlements, ainsi que de lignes directrices visant à soutenir la mise en œuvre de la réglementation. Les projets seront mis à la disposition du public pour examen et observations de la NEC sur leur site internet: http://www.nea.gov.mn;
  • Développement des ressources humaines au sein de NEC et de l’Agence générale d’inspection spécialisée (GASI) et amélioration des connaissances et des compétences nécessaires à la mise en œuvre effective du cadre réglementaire;

Pour en savoir plus sur le projet:

UE: M. Martin Andersen, Gestionnaire du programme (ICSN), Martin.Andersen@ec.europa.eu

NEC: Mr Enkhgerel Nyamdavaa, Chef de projet, e.nyamdavaa@nea.gov.mn

Contractant: RISKAUDIT International, Michel Chouha, Responsable de contrat, Michel.Chouha@riskaudit-int.org

Languages: