European Union External Action

L’UE et les États-Unis tiennent un dialogue sur le renforcement des capacités en matière de risques chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires (CBRN)

Bruxelles, 29/05/2019 - 17:40, UNIQUE ID: 190529_17
Press releases

L’UE et les États-Unis tiennent un dialogue sur le renforcement des capacités en matière de risques chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires (CBRN)

L’Union européenne et les États-Unis d’Amérique ont tenu à Bruxelles un dialogue sur le renforcement des capacités en matière de risques chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires (CBRN) afin de coordonner leurs efforts visant à réduire les menaces liées aux armes de destruction massive (ADM) et à renforcer la sécurité en matière de risques CBRN à l’échelle mondiale. Dans un monde globalisé, où la libre circulation des personnes et des biens s’intensifie, le risque de menaces CBRN transnationales augmente également. Des approches nationales différentes en matière de préparation aux risques CBRN peuvent mener à des failles que les acteurs étatiques et non étatiques pourraient mettre à profit pour se livrer au trafic d’armes de destruction massive (ADM) et de matériel du même type et les utiliser.

À ce titre, l’UE et les États-Unis ont assuré une gestion active des programmes qui aident les pays tiers à renforcer leurs capacités en matière de prévention, de détection et de réaction face aux menaces liées aux ADM et à mettre en œuvre des contrôles stratégiques des échanges. Le dialogue, qui s’est tenu les 14 et 15 mai, a permis un échange d’informations constructif, une coordination plus étroite des programmes et projets respectifs des deux parties et la fixation de priorités dans les domaines où ils collaborent.

Le dialogue était présidé par Eddie Maier, de la direction générale de la coopération internationale et du développement (DEVCO), pour l’Union européenne, et par Renee Sonderman, du bureau de la sécurité internationale et de la non-prolifération (ISN), pour le département d’État des États-Unis.

La délégation de l’UE comprenait des représentants du Service européen pour l’action extérieure (SEAE) et du Centre commun de recherche (JRC). La délégation des États-Unis comprenait des représentants du département d’État, du département de la défense et de l’administration chargée de la sécurité nationale en matière nucléaire (NNSA).

Contexte

L’initiative relative aux centres d’excellence CBRN de l’UE a été lancée en 2010 et couvre actuellement huit régions du monde; elle est soutenue par huit secrétariats régionaux et regroupe 61 pays partenaires. L’initiative est mise en œuvre conjointement par le SEAE et la Commission européenne (DG DEVCO et Centre commun de recherche), avec la coopération de l’Institut interrégional de recherche des Nations unies sur la criminalité et la justice (UNICRI) et d’autres partenaires internationaux. Dotée d’une enveloppe de 240 millions d’euros pour la période 2010-2020, l’initiative, qui a permis à ce jour de mener à bien 80 projets de grande envergure, est le plus grand programme civil de l’UE mis en œuvre en matière de sécurité.

Languages:
Équipes éditoriales: