European Union External Action

Déclaration conjointe de la haute représentante de l'Union européenne et des ministres des affaires étrangères de la France, de l'Allemagne et du Royaume-Uni sur le plan d'action global commun

Bruxelles, 09/05/2019 - 09:23, UNIQUE ID: 190509_2
Joint Statements

Nous prenons note avec une vive inquiétude de la déclaration faite par l'Iran concernant ses engagements au titre du plan d'action global commun.

Nous restons résolument attachés à la préservation et à la mise en œuvre intégrale du plan d'action global commun, une réalisation majeure de l'architecture mondiale de non-prolifération nucléaire, qui répond à notre intérêt à tous en matière de sécurité.

Nous demandons instamment à l'Iran de continuer de mettre en œuvre dans leur intégralité ses engagements au titre du plan d'action global commun, comme il l'a fait jusqu'à présent, et de s'abstenir de toute escalade.

Nous rejetons tout ultimatum et nous examinerons le respect de ses obligations par l'Iran selon la mesure dans laquelle il s'acquitte de ses engagements en matière nucléaire au titre du plan d'action global commun et du TNP (traité sur la non-prolifération des armes nucléaires). À cet égard, nous rappelons le rôle essentiel que joue l'AIEA (Agence internationale de l'énergie atomique) pour ce qui est de vérifier et de contrôler si l'Iran respecte ses engagements en matière nucléaire.

Nous attendons également de l'Iran qu'il continue d'adhérer aux structures et aux mécanismes établis du plan d'action global commun, dont sa commission conjointe.

Parallèlement, nous rappelons nos propres engagements fermes pris au titre de l'accord, y compris en ce qui concerne la levée des sanctions au bénéfice de la population iranienne. À cet égard, nous regrettons le rétablissement de sanctions par les États-Unis à la suite de leur retrait du plan d'action global commun.

Nous sommes résolus à continuer nos efforts pour permettre la poursuite du commerce légitime avec l'Iran, notamment en rendant opérationnelle l'entité ad hoc "INSTEX".

Nous invitons les pays qui ne sont pas parties au plan d'action global commun à s'abstenir de toute action qui fait obstacle à la capacité des autres parties à respecter pleinement leurs engagements.

 

Languages: